- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Va-t-on vers le scénario de la Crimée? Le parlement appelle Poutine à reconnaitre les républiques de Donetsk et Lougansk

Les Deux république iront-elles le scénario de la Crimée? les députés de la Douma russe ont voté un appel à Poutine sur la nécessité de reconnaître les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, ce qui jettera les bases pour assurer les garanties de sécurité et protéger leurs habitants des menaces extérieures.
MF

Maghrebfacts|Sputnik


La reconnaissance des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk par la Russie assurera les garanties de sécurité et protégera leurs habitants des menaces extérieures, a déclaré le président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine.

C’est pourquoi les députés ont lancé ce mardi un appel officiel à Vladimir Poutine afin qu’il les reconnaisse. »

Les députés estiment que la reconnaissance de la RPD et de la RPL jettera les bases pour assurer les garanties de sécurité et protéger les habitants des Républiques des menaces extérieures, ainsi que pour renforcer la paix internationale et la stabilité régionale conformément aux buts et principes de la Charte des Nations unies, en plus de lancer le processus de reconnaissance internationale des deux États », a écrit M. Volodine sur sa chaîne Telegram.

Les députés considèrent leur reconnaissance comme « raisonnable et moralement justifiée », a-t-il précisé. « Au cours des dernières années, des institutions démocratiques et des États dotés de toutes les conditions de pouvoir légitime ont été construits dans ces Républiques sur la base de la volonté du peuple », indique le texte.

M.Volodine a déclaré que l’appel sur la reconnaissance des Républiques « en tant qu’États indépendants et souverains » serait immédiatement envoyé à Vladimir Poutine. Comme il l’a noté, l’escalade des tensions due aux États-Unis, la fourniture d’armes à l’Ukraine par l’UE et la réticence de Kiev à respecter les accords de Minsk constituent une menace pour les habitants du Donbass.

Un « retrait des accords de Minsk »?

Auparavant, le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba avait qualifié la possible reconnaissance de l’indépendance des Républiques autoproclamées de « retrait des accords de Minsk ».

« En ce qui concerne la reconnaissance éventuelle par la Douma russe des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, je voudrais rappeler une fois de plus la position immuable de l’Ukraine: si la décision de reconnaissance est approuvée, la Russie se retirera de facto des accords de Minsk avec toutes les conséquences qui en découlent », a déclaré le ministre des Affaires étrangères lors d’un point de presse, ajoutant que l’Ukraine avait déjà averti ses partenaires internationaux de sa position.

Toutefois, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré lors d’une réunion avec le Président de l’OSCE, Zbigniew Rau, qu’il n’y avait pas d’alternative aux accords de Minsk: « Nous avons réaffirmé qu’il n’y a pas d’alternative à la mise en œuvre complète et cohérente du paquet de mesures de Minsk, et nous espérons que la présidence actuelle, y compris par l’intermédiaire de son représentant spécial en Ukraine et au sein du groupe de contact, facilitera une avancée dans cette direction, dès que possible et de la manière la plus responsable possible ».

Il a souligné que l’essentiel est maintenant « d’assurer un dialogue direct entre Kiev et Donetsk et Lougansk ». Moscou s’attend à une interaction constructive avec la direction de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE, a déclaré mardi M.Lavrov.

Pour rappel, La reconnaissance de l’indépendance des la république populaire de Donetsk et celle de Lougansk, est au centre des conflits militaires depuis 2014 entre l’armée ukrainienne et les séparatistes qui craignent une épuration ethnique au vu de la montée sans précèdent du mouvement néo-nazi dans les rang de milices paramilitaires qui opèrent dans la région.

Elle marquerait de facto la fin du processus de paix dans l’est de l’Ukraine. Les accords de Minsk, signés sous médiation franco-allemande, prévoient en effet à terme le retour de ces territoires sous le contrôle de Kiev.  

Le 6 avril 2014, à la suite du développement d’un soulèvement populaire – le printemps russe -, les habitants de la région ont finalement pris le contrôle du bâtiment administratif de l’administration régionale de Donetsk et du conseil régional. Le soulèvement a été victorieux dans la confrontation de rue, mais la question s’est immédiatement. En

c’est la seconde fois en 96 que la proclamation de la République Donetsk se répète, la première fois était en 1918.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img