- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

A PROPOT

La liberté n’a jamais été un aboutissement. Car une fois libre, nous sommes confrontés à apprécier la nécessité de trouver l’équilibre sur les nuances du droit à la pensée et à la l’expression. Là où la parole y trouve toujours refuge. Nous avons fui par nos corps, un pays ravagé par la corruption et le terrorisme, mais notre soif à cette liberté de parole demeure brûlante. Nous ne sommes nulle part,  à notre place. L’Écrire est donc, une révolte. La révolte est un moment qui échappe à tout le monde, car elle surprend la haine et le mépris dans leurs nudités.  Elle fait du corps une expression évidente de la liberté et soumet la parole à l’écoute de ce que peut subir ce corps. Surtout lorsque nous voulons accomplir en lui la vérité des autres. Elle révèle aussi nos capacités à compléter un monde éternellement inabouti.