Mena News, Global Views

Un nouveau record pour l’or : qui sont les pays africains du top 100 détenteurs de la plus grande réserve?

L’or a battu un nouveau record jeudi, avec le prix de l’once dépassant les 2 300 dollars, porté par la possibilité d’une baisse des taux d’intérêt américains cette année, mais surtout à cause des tensions géopolitiques.

Mf

Par | Hiba Nawel


Le métal précieux a enregistré plusieurs records ces dernières semaines, au moment où la Réserve fédérale américaine (la banque centrale) indique qu’elle était sur le point de commencer à assouplir ses politiques monétaires, ce qui le rend plus attractif pour les investisseurs, selon l’Agence France-Presse.

Cette matinée en flèche des prix de l’Or continue son grimpette, sur fond d’attentes d’une baisse des taux d’intérêt aux États-Unis qui entame une vaste réforme économique pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine et la prolifération de la dédolarisation des échanges entre les Etats, notamment ceux des pays du sud émergeants la Chine, la Russie et les pays d’Afrique et de l’Amérique Latine.

Goldman Sachs s’attend à ce que les prix des matières premières augmentent en 2024 avec une baisse des taux d’intérêt entre les États-Unis et l’Europe.

La popularité de l’or comme valeur refuge en période de troubles a contribué à la hausse de son prix, à un moment où les traders s’inquiètent de la crise au Moyen-Orient et de la guerre en cours en Ukraine.

Le prix de l’once d’or a atteint 2 304,96 dollars jeudi, selon Bloomberg News, suite à l’annonce du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, selon laquelle il serait probablement approprié de baisser les taux d’intérêt «à un moment donné cette année».

Tous les regards sont désormais tournés vers les chiffres de l’emploi aux États-Unis qui devraient être publiés à la fin de la semaine, et la faiblesse des données devrait donner à la banque centrale la possibilité de réduire prochainement les taux d’intérêt.

Selon les données du World Gold Council (30 juin 2023) , 10 pays africains disposent de la plus grande réserve d’or du continent. Du coup, on retrouve des pays comme l’Egypte, Burkina Faso et bien d’autres dans ce classement. 

Ainsi, l’Algérie occupe la première place dans le classement africain avec 174 tonnes de réserves en or. Elle se classe 26e au classement mondial. En Afrique, l’Algérie est la suivante avec 125 tonnes de réserves en or, suivie de la Lybie avec 117 tonnes, de l’Égypte avec 80,73 tonnes et du Maroc avec 22,12 tonnes. Actuellement, les réserves d’or en Algérie s’élèvent à environ 10 milliards de dollars, car le prix de l’or, tout comme celui de toutes les matières premières, varie. Il est important de noter que les réserves d’or de l’Algérie restent constantes depuis plusieurs années.

Top 10 des pays africains avec les plus grandes réserves d’or en 2023

Selon les données du World Gold Council (30 juin 2023) , 10 pays africains disposent de la plus grande réserve d’or du continent. Du coup, on retrouve des pays comme l’Egypte, Burkina Faso et bien d’autres dans ce classement. 

Ainsi, l’Algérie occupe la première place dans le classement africain avec 174 tonnes de réserves en or. Elle se classe 26e au classement mondial. En Afrique, l’Algérie est la suivante avec 125 tonnes de réserves en or, suivie de la Lybie avec 117 tonnes, de l’Égypte avec 80,73 tonnes et du Maroc avec 22,12 tonnes. Actuellement, les réserves d’or en Algérie s’élèvent à environ 10 milliards de dollars, car le prix de l’or, tout comme celui de toutes les matières premières, varie. Il est important de noter que les réserves d’or de l’Algérie restent constantes depuis plusieurs années.

Selon le rapport, les États-Unis occupent le premier rang dans le classement des 100 plus gros détenteurs d’or au monde  avec 8133,5 tonnes. L’Allemagne (3381 tonnes) et le Fonds Monétaire International (2814 tonnes), l’Italie (2451,8 tonnes) et la France (2435,6 tonnes) complètent le Top 5 mondial.

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci