Mena News, Global Views

Selon Raghuram Rajan, le capitalisme est entrain de s’effondrer

Maghreb Facts/ Par M.T. At SaÏd

Raghuram Rajan, l’ancien gouverneur de la banque centrale indienne, a estimé, mardi 12 mars, que le capitalisme était «sérieusement menacé», car, selon lui, ce système économique a cessé de subvenir aux besoins des masses.

Selon l’économiste indien,  dans des déclarations faites au programme«Today» de BBC Radio 4  , le monde serait dans une période apocalyptique. Selon ses dires,  quand le capitalisme est en crise, «de nombreuses révoltes» sont à craindre.

Toujours selon l’économiste indien,  les gouvernements ne peuvent ainsi plus se permettre d’ignorer les inégalités sociales  dans la mise en place de leurs politiques économiques.

LA CRISE FINANCIÈRE DE 2008 EN CAUSE

Pour Raghuran Rajan, pour rappel a également occupé de hautes fonctions au sein du FMI , s’il était possible, dans le passé, d’obtenir un emploi au sein de la classe moyenne avec un niveau d’éducation «modeste», cela devrait être beaucoup plus

compliquée  à l’avenir. La faute, notamment, à la crise financière mondiale de 2008, et de l’austérité qui en a résulté, lesquelles ont totalement bouleversé la donne.

«Dorénavant, si vous voulez vraiment réussir, il vous faut avoir un très haut niveau d’éducation», a ajouté Raghuran Rajan, «mais, malheureusement, les communautés les plus en lien avec le commerce mondial et l’information globalisée sont aussi celles où les écoles ne sont pas les meilleures, où les gens sont confrontés à une criminalité croissante, à des problèmes sociaux de grande ampleur et sont, ainsi, incapables de se préparer au mieux dans la compétition mondiale».

En somme pour Raghuran Rajan, aujourd’hui professeur à l’Université de Chicago, estime que le capitalisme est en train de s’effondrer, tout simplement parce qu’il n’est plus capable de constituer un levier en faveur de l’égalité des chances.

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci