- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Libye: le pétrolier algérien Sonatrach prendra part à la reconstruction des champs et des ports pétroliers

La Société nationale libyenne du pétrole, « Libyan National Oil Corporation », (NOC) a appelé le Groupe Sonatrach à contribuer à la reconstruction et à l’entretien des champs et des ports pétroliers et des programmes de forage en Libye, a indiqué un communiqué de la société.

par Hebba Nawel

Cette demande est intervenue lors d’une rencontre mardi à Alger entre le PDG du Groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, et la délégation de la Libyan NOC dirigée par Mustafa Abdellah Sanallah, président du conseil d’administration.

Lors de cette rencontre, une proposition a été faite par les sociétés de services relevant du Groupe Sonatrach, notamment dans le domaine des installations, du forage et de la réalisation de projets.

Après avoir salué les capacités des entreprises algériennes, M. Sanallah a appelé à la mise en place de programmes de jumelage avec leurs homologues des sociétés de services relevant de la NOC, à l’instar de la Société nationale libyenne pour le forage et l’entretien des puits.

Il a été convenu dans ce cadre de former des commissions mixtes et de signer des mémorandums d’entente, selon un communiqué de la Libyan NOC.

Cette réunion a également porté sur l’examen de la possibilité pour la Sonatrach de reprendre ses activités en Libye, en parachevant ses engagements contractuelles dans les zones contractantes 065 et 96/95 (bassin de Ghadames) « notamment après l’amélioration encourageante de la situation sécuritaire et de sa stabilité ».

Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué les résultats « satisfaisants » des opérations d’exploration de ces parties et « la finalisation des dernières retouches pour l’élaboration des plans de développement pour les mettre en production », ajoute la même source.

Les programmes de formation professionnelle et la préparation de cadres techniques pour le soudage et l’inspection ont également été évoqués, selon le communiqué, qui a souligné la détermination des deux parties à mettre en œuvre ces programmes « dans les plus brefs délais « .

Malgré la situation sécuritaire, les Libyens n’ont jamais rompu avec la compagnie Algérienne Sonatrach

Le Groupe Sonatrach n’a j’amais cessé toutes ses activités en Libye où il détient encore des gisements avec la compagnie pétrolière libyenne. Sonatrach est en effet, présent en Libye à travers sa filiale Sipex, qui opère dans deux blocs d’exploration à Ghadamès, et à dû se retirer un certain temps, lorsque le chaos chaos politique et sécuritaire y avait atteint son paroxysme. Mais en dépit de la situation sécuritaires difficiles les deux parties n’ont pas failli à leurs engagements respectifs, malgré les pressions géopolitiques très tendues.

Dès 2017 Le P-dg de la compagnie libyenne de pétrole (NOC), Moustafa Sanalla, n’a pas manqué de déclaré, lors du forum économique sur la coopération  transatlantique, organisé à Washington par le Think Tank américain Center for Transatlantic relations en collaboration avec la Chambre de commerce américaine, qu’il comptait sur le rapide du groupe Algérien qui toute sa place en Libye. Pour rappel l’association Sonatrach à travers sa filiale Sipex et la National Oil Corporation (NOC) libyenne, s’est soldée par une découverte très encourageant au puits d’exploration A1-65/02 situé dans le bassin de Ghadamès à environ 230km au Sud de la ville de Tripoli (Libye).

Cette découverte est la première que réalise Sonatrach en International à travers sa filiale Sonatrach International Petroleum, Exploration & Production (Sipex) présente dans plusieurs pays d’Afrique (Mali, Mauritanie, Egypte et Niger).

Sonatrach est la seule compagnie africaine à développer des activités depuis l’exploration pétrolière jusqu’à la pompe à essence. Avec les signes d’un retour de la stabilité politique en Libye, les perspectives de development des activités dans ce pays voisin sont gigantesques.

Avec la hausse des besoins de l’économie algérienne en ressources pétrolière et la baisse de la production au niveau national, Sonatrach a mis au point une stratégie à moyen et long pour valoriser son rang d’une des grandes compagnie pétrolières en Afrique et fournisseur mondiale de premier ordre. L’extension de ses activités à l’étranger, ne peut que renforcer ce rang. Sonatrach s’appuie à ce titre, sur des atouts avérés en terme d’expertise technologique et son savoir-faire dans l’exploration-production à travers un réseau d’infrastructures et des équipements de qualité, présents sur toute la chaîne de production pétrolière et gazière du Groupe.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img