- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Les étudiants poursuivent leur mobilisation

Des milliers d’étudiants ont manifesté pacifiquement pour le 11ème mardi consécutif à travers plusieurs wilayas du pays, appelant à un changement radical du système et leur adhésion au mouvement populaire du 22 février dernier.

Malgré le jeûne et la chaleur élevée de cette journée de mai, les jeunes ont tenu à marquer leur présence dans la rue comme chaque mardi et ce pour la onzième fois de suite. Des marches ont également eu lieu dans l’Ouest du pays. Les étudiants de plusieurs universités ont réaffirmé lors de ces manifestations pacifiques leur implication dans le mouvement populaire et leur adhésion ç ses principales revendications portant sur « un changement profond du système et le départ de tous ses symboles ». « Si vous croyez que nous sommes fatigués, vous vous trompez! », peut-on lire sur une pancarte brandie par un enseignant.

Comme depuis les premières marches, les protestataires, qui étaient des centaines à sillonner, dans une ambiance bon enfant, les principales artères des chefs-lieux de wilayas, brandissaient l’emblème national ainsi que des banderoles portant des slogans appelant à « la poursuite de la lutte contre la corruption », « une justice indépendance et équitable », « le départ de tous les symboles et représentants du système » et « l’avènement d’une deuxième République ».

Les marches ont été marquées par les slogans habituels : « Djazaïr Horra, dimocratiya » (Algérie libre et démocratique), « Dégagez tous! », « il n’y aura pas d’élection » le 4 juillet, ont notamment scandé les étudiants.et « Silmiya, silmiya » (pacifique, pacifique), les étudiants ont tenu à réaffirmer « l’implication de l’université dans l’avènement du changement » et le « rôle que doit jouer la communauté universitaire et l’élite dans la transformation qui concernent le pays ».

Dans le sud du pays, les étudiants ont organisé des mouvements de protestation pour appuyer les revendications politiques du mouvement populaire et appeler au changement radical. Un sit-in d’étudiants et un débrayage des cours ont été enregistrés respectivement au niveau des établissements universitaires des wilayas d’Ouargla et Tindouf.

Mourad Bentahar

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img