- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Le patron de Sonatrach empêché de quitter le territoire ?

134 autres personnalités politiques et hommes d’affaires seraient touchés par cette décision préventive

Par Ahmed Zakaria

Après Ali Haddad,  Abdelmoumen Ould Kaddour, le président directeur général du groupe pétrolier Sonatrach, aurait été frappé d’interdiction de quitter le territoire. Invité à représenter l’Algérie à un congrès des pays producteurs du gaz à Shanghai, le patron de Sonatrach aurait été empêché de prendre l’avion pour y assister.

Des sources judiciaires affirment que cette décision préventive concernerait également 134 personnalités. La liste comprend des hommes politiques, des hommes d’affaires sur lesquels planent des soupçons ou cités dans le scandale communément connu de  l’affaire Sonatrach.

Une autre liste rapportée, quant à elle, par des sources citées par le groupe Russia Today, comprendrait des patrons de presse et walis ainsi que leurs proches.

Rappelons que le procureur général de la République avait déjà préparé l’opinion publique, en annonçant le déclenchement éminent d’enquêtes préliminaires qui toucheraient le monde des affaires.

La liste des déchus de la République risque de s’allonger Sous la pression du mouvement populaire

Ali Haddad,  l’homme d’affaire controversé et proche du frère du président sortant Bouteflika, était le premier à ouvrir le bal. Il croupit actuellement à la prison d’El Harrach, dans la banlieue algéroise. Il avait tenté de fuir par les frontières tunisiennes en utilisant un passeport britannique, après avoir acheté un billet pour l’étranger à partir de l’aéroport de Constantine, dans une tentative de semer les autorités militaires qui l’avaient à l’œil. Ces dernières ont affirmé par la suite qu’elles ont procédé à son arrestation,  sans prévenir le ministère de l’intérieur, totalement sous le contrôle du clan présidentiel.

A-Z

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img