Mena News, Global Views

Le Parti des Travailleurs se retire de l’Assemblée

Seule la constituante

Le bureau politique du Parti des Travailleurs, dans une déclaration après sa réunion ordinaire du 26 mars, considère que la déclaration du chef d’Etat-major, diffusée hier à partir d’Ouargla, n’a pas, d’une part, satisfait la volonté de l’écrasante majorité du peuple de « chasser un système corrompu et décomposé » et que, d’autre part, c’est une « immixtion dangereuse du militaire dans le politique ».

Pour le Parti dirigé par Louisa Hanoune, l’écrasante majorité du peuple a donné un contenu démocratique, économique et social au changement du système et du régime en place auquel elle aspire. L’application de l’article 102 vise est, selon le PT un « coup de force » et un «replâtrage » visant  le « sauvetage du système et sa continuité » avec tous les « risques pour la nation, pour sa souveraineté et son intégrité ouvrant la voie aux ingérences étrangères ».

En outre, réitérant sa demande d’une assemblée constituante, Le Parti des Travailleurs a annoncé la « démission » de son groupe parlementaire de l’APN.

Said OURABAH

 

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

La visite d’État de Vladimir Poutine en Chine aura lieu en 2024, annonce Moscou

Face à cette alliance sino-russe de plus en plus solide, les États-Unis sont confrontés à un défi majeur dans leur quête de maintien de leur domination mondiale. Cette triangulation des relations internationales promet des bouleversements majeurs dans les années à venir, avec la Russie et la Chine déterminées à remodeler l'ordre mondial à leur avantage.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci