Mena News, Global Views

La chasse aux caches d’armes bat son plein dans le sud de l’Algérie

Par: Nesma Adil

ALGER-  Il ne passe pas une semaine sans que les forces armées algérienne ne découvrent  des caches d’armes dans le grand Sahara. Les moyens techniques introduits dans ce genre d’opérations, notamment les drones, ne cessent également, de montrer leurs preuves.

Hier encore, une cache contenant un arsenal de guerre, a été découverte par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), lors d’une opération de fouille et de recherche menée près de la bande frontalière sud à Tamanrasset. Cette cache contient un lance-roquettes de type RPG-7, huit roquettes et huit charges propulsives du même lance-roquettes RPG-7, ainsi que cinq  roquettes de type BM-21″, précise le communiqué du ministère de la défense parvenu à notre rédaction. Cette découverte intervient à peine 4 jours après celle où l’ANP a mis la main sur une cache qui contenait des missiles anti aériens prêts à l’emploi.

Toujours dans les vastes territoires désertiques du sud, des détachements de l’ANP « ont arrêté, à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et Djanet (4e RM), quinze (15) individus spécialisés dans la recherche et le trafique de l’or dans les gisements. Deux véhicules tout-terrain, 34 groupes électrogènes, 40 marteaux piqueurs et un (1) détecteur de métaux ont été saisis.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et « dans la dynamique des opérations visant à endiguer la propagation du fléau du narcotrafic dans notre pays, deux narcotrafiquants ont été interceptés par la Gendarmerie nationale, à Sidi Yaakoub, wilaya de Sidi Belabbès. Une grande quantité de kif traité s’élevant à  plus de quatre quintaux.

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci