- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Economist Impact publie son indice mondial de la sécurité alimentaire. Où se situe l’Algérie?

 L’Algérie a été classée par l’Indice mondial de sécurité alimentaire (GFSI) en tête de liste des pays africains et à la 54eme place parmi 113 pays du globe en 2021, améliorant sensiblement son classement par rapport à 2019.
MF

Selon le site « Economist Impact » qui a publié la dixième édition du classement des 113 pays de l’Indice mondial de sécurité alimentaire, l’Algérie vient en tête de classement des pays africains. suivie de la Tunisie la 55e place puis le Maroc 57e.

Cette amélioration du classement de l’Algérie du GFSI 2021 est le résultat de son obtention d’une note globale de 63,9 points sur 100, soit 77,9 point pour l’accessibilité, 58 points pour la disponibilité et 62 points pour la qualité et la sécurité sanitaire des aliments et enfin 50,7 points pour les ressources naturelles et la résilience.

Selon le même document, l’Algérie a enregistré une tendance haussière en matière de sécurité alimentaire depuis 2012, améliorant ainsi son classement de la 70ème place en 2019 à la 58ème en 2020, puis à la 54ème en 2021.

Le GFSI (Global food safety initiative), développé par Economist intelligence Unit avec le soutien de Cortiva Agriscience, mesure la sécurité alimentaire au niveau national à partir de critères sur la disponibilité, la qualité et la sécurité sanitaire des aliments les ressources naturelles et la résilience dans 113  pays à travers le monde.

Dans le Moyen Orient, ans la région Moyen-Orient & Afrique du Nord. Le Qatar (24e; 73,6), le Koweït (30e; 72,2), les Émirats arabes unis (35e; 71), et Oman (40e; 70) qui clôt ce top 5 régional.

Les dix premières places du classement mondial en matière de sécurité alimentaire pour l’année 2021, sont occupées successivement par l’Irlande, l’Autriche, le Royaume-Uni, la Finlande, la Suisse, les Pays-Bas, le Canada, le Japon, la France et les Etats-Unis.

En 2021 et dans sa cartographie de la pauvreté, publiée sur son site web, le Programme d’Alimentation Mondial de le ONU, PAM avait classé également l’Algérie dans la catégorie des pays dont le taux de personnes sous-alimentées est inférieur à 2,5% de la population totale, durant la période 2018-2020. Elle est le seul pays en Afrique à ne pas dépasser ce seuil.

En Afrique, le Maroc est classé dans la deuxième catégorie qui regroupe les pays dont le taux de la population touchée par la sous-alimentation varie entre 2,5 et 4,9%.

Parmi les pays les plus impactés par le phénomène de la sous-alimentation, le PAM dénombre la République centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, la Somalie et le Madagascar avec un pourcentage supérieur à 35% de leur population.

Le PAM a souligné dans son étude que plus de 811 millions de personnes sont touchées par la sous-alimentation, soit 1 sur 10 de la population mondiale.

En 2015, la communauté mondiale a adopté les 17 Objectifs mondiaux de développement durable (ODD), dont l’objectif numéro 2 est d’arriver à la « Faim Zéro » en éradiquant la faim, assurant la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable, d’ici à 2030.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img