Mena News, Global Views

Départ de la marche à Alger

Une foule compacte dés les premières heures de la matinée

Les marcheurs n’ont pas attendu la fin de la prière pour se masser sur la place Audin et dans la plus grande artère de la capitale pour une quatrième marche depuis celle du 22 février 2019 scandant « Bouteflika dégage », « Macron dégage », ni « report ni prolongement » et de nombreux mots d’ordre et slogans. Dans une ambiance festive et bon enfants, les manifestants se sont vu même offrir de la nourriture, des dattes et des bouteilles d’eau selon des vidéos et des photos partagées sur les réseaux sociaux.
Des marches sont également un peu partout dans le pays comme à Oran, Bejaia, Constantine, Tizi-Ouzou, Tébessa, Biskra, Ghardaïa etc. Nous y reviendrons avec plus de détails.

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci