- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Urgent: Bouteflika n’est plus en mesure d’exercer ses fonctions, selon le chef d’Etat-major

Par Ahmed Zakaria

L’article 102 en question, dispose que «lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous moyens appropriés, propose,à l’unanimité, au Parlement de déclarer l’état d’empêchement.»

 

Le chef d’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah, vient d’appeler à la nécessité de trouver une solution immédiate et constitutionnelle pour mettre fin à la crise qui secoue l’Algérie. Le chef d’Etat-major de l’Armée a appelé à l’application de l’article 102 de la constitution.  Selon le patron de l’armée algérienne, Gaïd Salah, l’application de l’article 102 de la Constitution, déclarant la vacance du poste du Président de la République. Constitue une solution pouvant à même de sortir de la crise et empêcher les manœuvres de certains cercles qui tentent de mener le pays vers un tournant sanglant à l’image des pays touchés par les événements du dits « Printemps arabe ».

L’armée, qui depuis le début des manifestations, a essayé de se mettre à bonne distance de la crise secouant  l’Algérie, vient donc, de prendre une position claire en faveur des revendications des Algériens.

En attendant les réactions de la rue algérienne, plusieurs observateurs s’attendent à ce que le conseil constitutionnel réagisse favorablement à cette proposition, d’autant plus que les magistrats ont été aux premiers rangs de la manifestation qui durent depuis plus d’un mois.

A souligner que l’article 102 de la constitution en question dispose que «lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous moyens appropriés, propose, à l’unanimité, au Parlement de déclarer l’état d’empêchement.»

«L’espoir de voir l’Algérie, toujours et à jamais, au-dessus de tous les défis, est un espoir permanent qui se renouvelle et qui s’enracine dans les esprits et les cœurs. Un espoir augurant d’un avenir meilleur et d’une capacité à relever les enjeux, tous les enjeux. Ces ambitions d’un avenir meilleur font la fierté de l’Armée nationale populaire, qui s’enorgueillit d’être l’un de ses artisans, en s’inspirant de cette force, appuyée par son lien étroit avec son grand peuple et par la sympathie de ce dernier envers ses Forces armées», avait  notamment déclaré Ahmed Gaïd Salah récemment.

Cette intervention de Gaid Salah, intervient au moment où plusieurs cercles à l’intérieur et à l’extérieur du pays tentent par tous les moyens, de récupérer le mouvement populaire. Les partis de l’opposition, également dénoncés par la population, tirent chacun de son côté, pour décrocher le leadership.  Leur incapacité de choisir un candidat unique, à l’occasion des présidentielles, a d’ailleurs été un mauvais signal pour la population. L’opposition a en effet,  laissé la place, à une autre,  numérique cette fois-ci, infestées par les anciens du fis et les frères musulmans. Etant le principal canal d’information pour les algériens Les réseaux sociaux sont devenus le terrain propice à toutes les rumeurs affolantes. Les mouvements islamistes,  à l’instar de  ceux de la Tunisie, l’Egypte et la Syrie, sont les seuls à disposer d’une organisation, et de soutiens financiers de l’intérieur du pays et de l’étranger. cet avantage, les mettant en bonne position pour sauter sur le premier rebondissement favorisant le pourrissement.

En attendant le vendredi prochain qui nous révélera la réaction des algériens, les observateurs s’interrogent sur les personnalités consensuelles pouvant prendre en main le destin du pays. Cela, d’autant plus que le mouvement, et en dépit de sa créativité, sa sincérité et son civisme et qui a suscité l’émerveillement dans le monde entier, n’a pu accoucher de personnalités charismatiques pouvant le représenter.

Ahmed Zakaria

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img