Mena News, Global Views

Une Flambée du pétrole s’amorce alors que la demande ralentit

Maghrebfacts/ Agences

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts (ORB), qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a terminé la semaine écoulée à 61,98 dollars, selon les données de l’Organisation publiées lundi sur son site web.

Le prix de l’ORB s’était établi entre 62,00  et 62,57  dollars durant la semaine allant du 5 au 10 novembre courant.

Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’Opep comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Les prix de l’or noir avaient terminé la semaine dernière en légère progression.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s’est établi à 62,51 dollars à Londres, en hausse de 0,4%, ou 22 cents, par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour décembre a gagné 0,2%, ou 9 cents, à 57,24 dollars.

Le baril de Brent avait gagné 1,3% et le baril de WTI était monté de 1,9%.

Dans ce contexte, la septième réunion de l’Opep + prévue pour le 6 décembre prochain à Vienne ( Autriche) et la 117 éme Conférence ministérielle de l’Organisation programmée pour le 5 décembre sont très attendues.

Lors des dernières réunions de l’Opep et ses partenaires, l’accord portant une baisse conjointe de la production de 1,2 million de barils a été reconduit pour une durée supplémentaire allant du 1 juillet 2019 jusqu’au 31 mars 2020.

Depuis 2016, l’Organisation et ses partenaires à leur tête la Russie  se sont engagée pour une limitation volontaire de leur production afin de soutenir les cours.

Par ailleurs , les prix du pétrole ont débuté la semaine en baisse.

Dans la matinée,  le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 61,72 dollars à Londres, en baisse de 1,26% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour décembre perdait 1,45% à 56,41 dollars.

 

APS

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

La visite d’État de Vladimir Poutine en Chine aura lieu en 2024, annonce Moscou

Face à cette alliance sino-russe de plus en plus solide, les États-Unis sont confrontés à un défi majeur dans leur quête de maintien de leur domination mondiale. Cette triangulation des relations internationales promet des bouleversements majeurs dans les années à venir, avec la Russie et la Chine déterminées à remodeler l'ordre mondial à leur avantage.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci