Mena News, Global Views

Le ministre de l’intérieur libyen échappe à un attentat

Le cortège du ministre de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale libyen, Fathi Bachagha, a été la cible d’une attaque, a rapporté l’agence d’information russe, Sputnik citant une source au ministère de l’Intérieur.


Trois hommes armés ont ouvert le feu sur le cortège du ministre de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale libyen, Fathi Bachagha, a annoncé ce dimanche 21 février un représentant du ministère de l’Intérieur à Sputnik.

Le ministre de l'intérieur libyen échappe à un attentat
Fathi Bachagha: ministre de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale libyen

«Le cortège du ministre de l’Intérieur du GNA, Fathi Bachagha, a été attaqué alors que le ministre rentrait dans sa résidence située dans la région de Janzour, à l’ouest de Tripoli», selon la source.


Les tireurs se déplaçaient à bord d’une Toyota. Un assaillant a été tué par les gardes du corps du ministre, deux autres ont été arrêtés. «Le ministre n’a pas été blessé pendant les tirs, il va bien», a précisé la source.

Situation en Libye


La Libye est le théâtre d’une confrontation entre le gouvernement d’union nationale de Fayez el-Sarraj, qui contrôle Tripoli et l’ouest de la Libye, et l’Armée nationale libyenne (ANL) sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar, qui collabore avec le parlement siégeant dans l’est du pays.

Le GNA bénéficie du soutien de la Turquie et du Qatar, alors que l’ANL est soutenue par l’Égypte et les Émirats arabes unis.

Source: Sputnik

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci