- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Scènes chaotique à Kabul: Ils s’accrochent aux avions de l’US army pour fuir

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent de scènes de chaos et de désolation. Le départ précipité des américains laissant le pays aux mains des Talibans qui ont pris la capitale Kabul a pousser des milliers d’Afghans à envahir l’aéroport de Kabul dans l’éspoir de fuir par n’importe quel moyen. Y compris s’accrocher dangereusement au trains d’aterrisage des avions militaires américains.  est-il possible que les services de renseignement d’un pays comme les USA, ne puissent pas prévoir une pareille situation?

Par: Rasheed Ghezali


Dans la nuit du 15 au 16 août et jusque dans la matinée le tarmac de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, a été investi par d’immenses foules dans l’espoir de trouver une place, même debout, à bord d’un avion pour fuir le pays à nouveau contrôlé par les Talibans.

Les tirs en l’air des forces américaines n’ont pas dissuadé la foule incontrôlable terrorisée à l’idée de retomber sous le règne des Talibans. Selon plusieurs témoignages rapportés par les agences, pas moins de 7 cadavres jonchaient le tarmac de l’Aéropot.


Des responsables américains, quant à eux, ont avancé la mort de sept personnes à l’aéroport, dont certaines sont tombées d’un avion de transport américain au départ. 

La vitesse de l’effondrement du gouvernement afghan a choqué le monde entier y compris les alliés de l’Otan sur la façon dont les choses se sont déroulées. La communauté internationale a « mal évalué« , la situation en Afghanistan a déclaré le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas. Tandis que le président Français Emanuel Macron, a déclaré que « l’Europe n’a pas à assumer seule les conséquences migratoires » de la crise. Macron a qualifié l’évènement de «tournant historique» aux « conséquences majeures »

La Russie pour sa part a fustigé la présence des occidentaux dans ce pays. Maria Zakharova, la porte parole de la diplomatie russe a qualifié ce qui s’est déroulé en Afghanistan « d’affrontement entre deux forces qui sont toutes deux le fruit du processus réflexif des Etats-Unis. Le monde suit avec horreur le résultat d’une énième expérience historique de Washington. »


Ces irréelles scènes sont intervenues au lendemain de la fuite du président afghan Ashraf Ghani, à bord d’un avion rempli d’argent, après avoir reconnu la victoire des talibans et laissant lénifiés, les troupes armées et les Afghans qui voulaient se battre.

Les Talibans se sont précipités de donner un avant goût de ce qui attends le pays. Ils ont l’intention d’établir un  » Emirat islamique » sur les ruines d’un pays ravagé par la guerre certes, mais les années de répit on permis de réaliser quelques progrès. Des investissements réalisés dans l’éducation pour les jeunes filles quelques progrès quant aux droit de femmes.

En effet, ce que craignaient les afghan est arrivé. Les Talibans commencent dores et déjà à établir les listes des afghans ayant travaillé avec les américains et l’Otan, tandis que les jeunes filles demeurent terrifiées, suite aux rapports d’agences affirmant que les chefs talibans incitaient les habitants des villes conquises à marier leurs filles à leurs combattants.


Dimanche, le Pentagone et le Département d’État ont assuré que près de 6.000 soldats allaient assurer la sécurité des lieux, se chargeant de l’évacuation de leur personnel, y compris afghan, et de celui de leurs alliés dans les prochaines 48 heures. Les Afghans qui sont éligibles à l’immigration devraient recevoir des visas américains spéciaux délivrés en urgence. Près de 2.000 d’entre eux ont déjà été délivrés ces deux dernières semaines, rappelle le communiqué.

L’Allemagne a fermé temporairement son ambassade, évacuant son personnel du pays, tout comme le Royaume-Uni, l’Italie, le Danemark, l’Espagne, le Canada et la Suède. La Russie n’a pour sa part pas prévu d’évacuer son ambassade. La France a quant à elle transféré la sienne sur le site de l’aéroport.


- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img