- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Au moins 44 migrants périssent par noyade au large du Maroc

RABAT – Au moins 44 migrants, dont des femmes et des bébés, sont morts noyés après le naufrage de leur embarcation au large de Tarfaya, au sud du Maroc, a indiqué samedi soir l’ONG espagnole Caminando Fronteras.
MF

Paris | Ilyes Merchiche


« Au moins 44 victimes ont été tuées après le naufrage d’un canot pneumatique sur les côtes de Tarfaya (sud) », dans l’accident survenu samedi, a indiqué sur Twitter Helena Malino, une militante de l’organisation, Caminando Fronteras. L’embarcation comprenait « 61 personnes, dont 16 femmes et sept nourrissons, essayant de rejoindre les îles Canaries ».

Parmi les victimes figurent « trois femmes et deux bébés (dont les corps) se trouvent dans la morgue « , a précisé dans un tweet daté de samedi l’ONG, qui établit ses bilans sur la base de témoignages des survivants ou des familles des migrants.

Un total de 61 personnes se trouvaient à bord de l’embarcation pneumatique qui se dirigeait vers l’archipel espagnol des Canaries, situé à une centaine de kilomètres de Tarfaya, selon .


Les tentatives des traversées vers l’Europe le long de cette route dangereuse se terminent souvent par des noyades. Le 16 janvier, 43 migrants, dont trois bébés et 14 femmes, majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne, avaient péri lors d’un naufrage au large de Tarfaya, selon l’association espagnole.

En 2021, 4.404 migrants sont morts ou ont disparu au cours de leur traversée en mer pour tenter de rejoindre l’Espagne, soit deux fois plus qu’en 2020, selon l’ONG Caminando Fronteras, le pire bilan depuis 2015.

La majorité des corps ne sont jamais retrouvés. Selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur, plus de 40.000 migrants, en grande partie en provenance du Maroc, sont arrivés en 2021 par la mer dans le pays, ainsi que dans les archipels des Baléares et des Canaries.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img