- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

L’Observatoire marocain contre la normalisation Met en garde contre un complot visant l’Algérie

RABAT – L’Observatoire marocain contre la normalisation avec l’entité sioniste a mis en garde contre un complot ourdi contre l’Algérie en raison de sa position sur la politique raciste de l’occupation sioniste, exprimant à ce propos ses sincères condoléances à l’Algérie suite aux décès de nombre de victimes dans des feux de forêts qui se sont déclarés dans plusieurs wilayas du pays.


Synthèse Maghrebfacts/APS


« C‘est avec une grande tristesse que nous suivons l’évolution des feux de forêts déclarés dans plusieurs régions de l’Algérie, notamment dans la région de la Kabylie, terre de la lutte contre la colonisation française, en donnant de bons exemples qui ont inspiré les mouvements de libération dans le monde », a précisé l’Observatoire dans un communiqué, dont une copie est parvenue à l’APS.

« Nous exprimons nos sincères condoléances au peuple algérien suite aux décès des victimes de feux des forêts et des martyrs du devoir national de l’Armée nationale populaire (ANP) et de la Protection civile, et prions Dieu Tout-Puissant d’entourer ces victimes de Sa Sainte miséricorde et de combler leurs siens de patience », a poursuivi le communiqué.

L’observatoire a également mis en garde contre « tous les complots ourdis contre l’Algérie en raison de sa position populaire et officielle refusant la normalisation avec l’entité sioniste et sa politique raciste contre le peuple palestinien et dans le monde arabe et islamique ».


« Nous suivons cette horrible catastrophe et nous tenons aux côtés de ce grand peuple …. Qu’Allah entoure les Chouhada de l’Algérie de Sa Sainte Mésirorde et aide ce pays à surmonter cette épreuve en vue de poursuivre sa lutte permanente aux côtés de tous les peuples libres du monde contre, le racisme et la colonisation », a conclu le communiqué de condoléances.

Depuis la signature de l’accord de normalisation la société civile marocaine, très attachées au droits des palestiniens multiplient les manifestation pour dénoncer la politique de la diplomatie du Makhzan. Pas plus tard que la semaine dernière, le secrétaire général de l’Observatoire marocain contre la normalisation s’est interrogé si le Maroc n’est-il pas devenu une succursale diplomatique israélienne en Afrique, suite à la publication par l’agence de presse Maghreb Arabe, d’un article du directeur de son bureau en Ethiopie, dans lequel il considère l’appartenance d’Israël à l’Union africaine comme une « défaite de la diplomatie algérienne ».

M. Hanaoui n’a pas caché sa surprise en s’interrogeant en quoi l’entrée de l’entité de l’occupartion est-elle un succès pour le Maroc? » il a ajouté dans la même lancé que  » le Maroc, dont le roi préside le Comité Al-Qods et dont le peuple croit en la Palestine et considère sa cause comme un problème national… regarde avec consternation ses résponsables politique se transformer en représentants du gouvernement de Tel-Aviv et non du gouvernement de l’Etat marocain ? »

Le premier responsable de l’observatoire a fait remarqué que l’article  » officiel  » publié sur le site officiel de l’agence marocaine, est un nouveau scandale qui vient s’ajouter à la série de scandales successifs qui qui ternissent l’image du Maroc, à commencer par le conférence du ministre des affaires étrangère Bourita animé par « I PAC« , le scandale de l’ambassadeur du Maroc aux Nations unies, Omar Hilal et ses « positions ». avec le représentant de l’entité sioniste aux Nations unies » ainsi que son dangereux appel et au soutien de « l’autodétermination de la Kabylie », en plus des scandales d’Abdel Rahim Bayoudh, le responsable du bureau de liaison du Royaume du Maroc à Tel-Aviv.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img