- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Les mouches électroniques, ce peuple qui manque!

PaR Ali Hadj Tahar

 

Quo Vadis XIV

Selon la chaîne libanaise Almayadeen, 73% des appels pour les manifestations en Irak partent de sites localisés en Arabie Saoudite, 7% des Émirats arabes unis et seulement 3% viennent d’Irak. Selon cette chaîne, les appels à manifester au Liban viennent pour l’écrasante majorité d’Arabie Saoudite. Pourquoi ?

La crise économique est certes réelle au Liban comme en Irak. Au Liban, le Hezbollah soutient le président chrétien Michel Aoun, et il l’a prouvé avec une manifestation gigantesque (3 novembre) pour le maintien du pouvoir actuel, qui constitue le moindre mal pour le pays dans le cadre d’une constitution empoisonnée, une constitution confessionnelle imposée par l’Arabie saoudite et l’Occident (Accord de Taef, grâce au vendu Lakhdar Brahimi). Au Liban, Nasrallah est l’ennemi juré d’Israël : il faut donc casser ce pays après avoir cassé la Syrie et l’Irak. Car il n’y a que cette solution pour se débarrasser du Hezbollah, soutenu par l’Iran, un Iran qui a prouvé sa capacité à frapper les navires et les installations pétrolières saoudiennes sans qu’on puisse le contrer. L’incapacité de détruire les Houtis au Yémen oblige à déstabiliser le Liban. Car la menace contre Israël n’a jamais été aussi grave que depuis l’émergence militaire de l’Iran, une menace qui sera d’autant plus grave que la Syrie est en train de se rétablir.
Irak : les slogans anti-iraniens brandis par certains manifestants irakiens sont à eux seuls une signature, car l’Iran n’est pas la cause de la crise économique que connait le pays.
D’abord comment a fait Almayadeen pour avoir ces pourcentages? C’est simple: c’est une chaîne professionnelle qui part des appels sur les réseaux sociaux pour remonter à la source. Prend du temps mais faisable. S’agissant du Hirak II, pourquoi les media algériens ne le font pas, surtout les plus riches d’entre eux ? Or ils ont eu en dix ans une imprimerie coûtant des milliards que l’Humanité (France) n’a pas après plusieurs décennies d’existence.


Si les appels à manifester au Liban et en Irak ont été localisés, d’où viennent les appels à manifester en Algérie ? Car il n’y a plus de doute que ce mouvement est manipulé, et les manipulés ne savent jamais qu’ils le sont, sauf les manipulés algériens qui ne savent même pas ce qu’est être manipulés en prétendant ne pas l’être alors qu’ils défilent avec FIS, MAK, pro-3issaba et pro-FAFA avérés. 

NB pour rigoler : les manifestants libanais, qui ont obtenu la démission du Premier ministre Saad Hariri, réclament un gouvernement composé uniquement d’indépendants et de technocrates, qui ne seraient donc pas issus du sérail politique. Le président Michel Aoun leur a répondu : « Où est-ce que je peux aller les chercher (ces indépendants, NDLR)? Sur la lune? »
« Si, au sein de l’Etat, il n’y a personne qui leur (les manifestants) convient, qu’ils émigrent », s’est emporté le chef de l’Etat.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img