Mena News, Global Views

Les Africains ne savent pas…

Par: Ahmed Halfaoui

Les Africains n’ont pas de bonnes chaînes-TV, de bons journaux, et ne savent pas trop où aller sur Internet, quand ils y ont accès. Leurs chaînes sont archaïques, croient toujours que la bonne vieille langue de bois est encore efficace et que leurs programmes soporifiques sont regardés. Les journaux ne sont pas beaucoup lus et pour ceux qui les lisent ils n’offrent le plus souvent que le ton des dépêches d’agences.

Alors, les Africains regardent les télévisions de là-bas, qui offrent plein de choses confortables pour les yeux. Des matchs de haut niveau, des films récents et bien faits et…des informations aux belles images, rapides, digérées, commentées et illustrées.

Donc ils ne peuvent pas savoir ce qui risque de les atteindre, en bien ou en mal. Pour deux raisons. La première est que la langue de bois ne les nourrit pas de la réalité et que l’information de là-bas est faite pour qu’ils ne sachent rien de ce qui puisse leur faire du mal. La seconde est qu’ils n’ont aucun moyen de pallier la chose, s’il leur arrive de penser à le faire, malgré tout.

ils ne sauront rien des plans qui les concernent, jusqu’à ce que la terre se dérobe sous leurs pieds et que des flots de haines séparent en ennemis mortels, les enfants d’un même pays. Des «bons» d’un côté, des «méchants» de l’autre. Ces catégories, ils pourront les identifier grâce à ces mêmes télévisions, à la belle cosmétique, où défileront des «opposants» et des «spécialistes» de leur pays et qui leur expliqueront ce qu’il faut faire et de quel bord il faut être. Des dizaines de milliers de morts plus tard, sur un pays en ruine, la Banque Mondiale, le Fonds monétaire International et d’autres institutions du même acabit viendront travailler avec «les nouvelles autorités à un plan de relance économique», un plan qui impliquera les «experts» des «grandes démocraties», toujours soucieuses du « bien-être des Africains et des peuples qui leur ressemblent » .

A-H

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

La visite d’État de Vladimir Poutine en Chine aura lieu en 2024, annonce Moscou

Face à cette alliance sino-russe de plus en plus solide, les États-Unis sont confrontés à un défi majeur dans leur quête de maintien de leur domination mondiale. Cette triangulation des relations internationales promet des bouleversements majeurs dans les années à venir, avec la Russie et la Chine déterminées à remodeler l'ordre mondial à leur avantage.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci