- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Le Maroc mène des exercices militaires conjoints avec la France dans l’est du pays

« Ces exercices ont lieu périodiquement dans le cadre de la coopération militaire entre les deux pays », a indiqué pour sa part l’ambassade de France au Maroc, soulignant que le dernier exercice a eu lieu entre mai et juin 2021, dans la région de Ouarzazate au sud du Maroc.
MF

Par | Heeba Nawel


L’armée royale marocaines a annoncé le lancement des manœuvres conjointement avec l’armée française à l’est du pays. selon le communiqué permettraient à l’armée marocaine d’acquérir des capacités « de planification et renforcer l’interopérabilité technique et opérationnelle ».

Le commandement général des Forces armées royales marocaines a indiqué lundi dans un communiqué que « des manœuvres conjointes maroco-françaises se déroulent jusqu’au 25 mars, dans la région d’Errachidia, à l’est du pays ».

Ces manœuvres ont été baptisées « Sharqi 2022 ». Il s’agit « d’un exercice mis en œuvre dans le cadre des missions de défense de l’intégrité territoriale » précise le communiqué ajoutant qu’il « vise à renforcer les capacités de planification et à développer l’interopérabilité technique et opérationnelle entre les forces armées marocaines et l’armée française ». 

Ces manœuvres sont lancées depuis le 1er mars, à Rachidia, située dans la nouvelle région militaire orientale, récemment établie par le Maroc le long de sa frontière avec l’Algérie, et dont les observateurs estime qu’il s’agit d’un projet de base militaire de l’armée israélienne.

Le commandement général de l’armée marocaine a précisé que « le travail de planification de cette formation est mené conjointement par les responsables militaires des deux pays, depuis septembre de l’année dernière, en France et au Maroc ». 

« Ces exercices ont lieu périodiquement dans le cadre de la coopération militaire entre les deux pays », a indiqué pour sa part l’ambassade de France au Maroc, soulignant que le dernier exercice a eu lieu entre mai et juin 2021, dans la région de Ouarzazate au sud du Maroc.

L’ambassade a affirmé que « la France a déployé en 2022 des capacités aériennes dont la 4e brigade de combat aérien, des éléments des marines, des véhicules blindés et 6 hélicoptères Gazelle, Puma et Caïman ».

L’établissement de la nouvelle zone militaire marocaine est une d’entre plusieurs aventures du makhzen, qui concentre les manœuvres à l’est aux frontières de l’Algérie. Il intervient à un moment de tension avec le voisin de l’est qui voit de mauvais œil la venu d’un nouveau voisin qu’est Israël. Cela d’autant plus que ce dernier n’a pas manqué de provoquer l’Algérie à partir du Maroc et en présence du chef de la diplomatie de Mohamed VI.

La même région a abrité des exercices conjoint entre le Maroc et « Israël », selon les médias israéliens, qui qualifie les relations militaires entre les deux régimes La coopération sécuritaire sont politiquement très sensibles.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img