- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

L’armée malienne élimine 57 terroristes dans le triangle frontalier

L’acquisitions de matériel russe sophistiqué lui permettant de localiser les positions et suivre les mouvements des groupes terroristes a permis aux forces maliennes de renverser la situation. Pendant toutes ces années, le Mali n’avait jamais eu accès à des informations satellitaires en temps réel.
MF

PAR | HEEBA NAWEL


L’armée malienne a annoncé la mort de 8 de ses soldats et l’élimination de 57 terroristes dans le nord du pays, lors d’une opération aérienne visant une base terroriste près des frontières du Burkina Faso et du Niger, dans la zone dite Triangle », dans la première grande opération après l’annonce du retrait des forces françaises.


A travers son communiqué de l’armée malienne a précise que cette intervention a été appuyée par une patrouille qui s’est heurtée à des inconnus armés dans le secteur d’Arsham, à l’ouest de Tisset, à des dizaines de kilomètres des frontières avec le Burkina Faso et le Niger.


L’armée a déclaré que la décision visait également à protéger la population civile, victime des exactions commises par des groupes terroristes, qui ont provoqué leur déplacement forcé du Mali vers des zones proches du Burkina et du Niger.

La zone connue sous le nom de Triangle frontalier s’est au fil des dix derrières un carrefour pour les groupes activant sous différentes bannières terroristes ainsi que le crime transfrontalier. années de violence qui secoue la région du Sahel, et l’organisation « ISIS in the Greater Sahara » et le groupe « Support for Islam and Muslims« , une alliance de groupes armés affiliés à AlQaïda, y sont particulièrement actifs.

La peur a changé de camps!

« Les informations fournies grâce aux satellites russes ont permis aux commandement de suivre à temps réel les opérations et les déplacement des groupes terroristes »


Durant ces derniers temps, alors que la France se désengage progressivement du champs des opérations au mali, les forces FAMA ont pu progressivement bénéficier de l’appui aérien grâce au hélicoptères acquis de la Russie, ainsi qui les moyens de détection et le suivis à temps réel, les mouvements des groupes terroristes et le déroulement des opérations.

Cette nette amélioration a permis à l’armée malienne, d’éliminer plusieurs chefs terroristes et de libérer des dizaines de villages et reprendre le contrôle sur de larges zones de ses territoires.

Selon des sources maliennes, « Le FAMA profite des informations fournies grâce aux satellites russes notamment pour les opérations qui ont conduit à l’élimination de certains chefs mercenaires qui sévissent au Mali ».

L’autre élément déterminant est le contrôle et les moyens d’abattre des appareils survolant son espace aérien. C’est comme ça que le Mali avait détecté l’appareil allemand qui violait son espace aérien en janvier dernier.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img