- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Incendies en Algérie et en Tunisie: Qu’est-ce qui peut bien tourner dans la tête d’un pyromane?

L’été 2021 est d’une violence inédite. Pas moins de 150 000 foyers de d’incendies répertoriés à travers la planète. De la Russie jusqu’en Algérie qui a enregistré le plus lourd bilan en nombre de morts (65 martyres, dont 28 militaires), en passant par la Turquie, l’Italie, la Grèce et la Tunisie, les flames étaient spectaculaires et avalent tous sur son passage, certes souvent attisés par de fortes chaleurs, mais pas que…


PAR HEEBA NAWEL


Au moins 69 personnes dont 28 militaires, sont morts dans les incendies qui ravagent le nord de l’Algérie depuis lundi. Des foyers de feux par dizaines, avivés par la chaleur extrême et les vents. Des milliers de pompiers, militaires et volontaires se ruent, jusqu’à présent, des quatre coins du pays sur pour se battre contre les flammes et surtout ouvrir les voies pour permettre aux villageois de fuir ce terrifiant brasier. Ce mercredis pas moins de 63 foyers ont été maitrisés, tandis que d’autres se sont mystérieusement déclaré simultanément, dans certaines régions, notamment dans les hauteurs de la wilaya de Bejaïa.



Dès le lendemain des départs de feu le chef du gouvernement algérien, Aïmene Abderrahmane tout comme son ministre de l’interieur M. Kamel Beldjoud, ont ont mis à l’avant la main de l’homme dans ce drame: « les premiers indices laissent penser qu’il s’agit d’incendies à caractère criminel », a affirmé le chef du gouvernement ». M. Benabderrahamane a expliqué « qu’en dépit des conditions naturelles difficiles qui facilitent la propagation des feux, les analyses préliminaires au niveau de Tizi Ouzou font ressortir que les départs de feu avaient été minutieusement choisis de façon à causer le plus de dégâts possible, d’autant que les feux ont pris dans reliefs difficilement accessibles pour les secours ».

M. Kamel Beldjoud a affirmé quant à lui, que certains foyers présentent des « similitudes avec ceux qui ont ravagé la wilaya de Khenchla, capitale des Aurès à l’est du pays.

Les vies humaines demeurent au-dessus de tout, mais les ravages sur les faune et la flore sont inestimables. des milliers d’hectares ont été ravagés par le feu qui a réduit en cendre toute forme de vie. d’ailleurs, le président Tebboune a décrété trois jours de deuil en mémoire des victimes des incendies, tandis que les algériens ont transformé les réseaux sociaux, en de véritable plateforme pour échange d’information sur les disparus ou de récoltes de dons de solidarités.


Des pyromanes pris en plein flagrant délit des deux côtés de la frontières de l’Algérie et la Tunisie



Certains ont été pris en flagrant délit par les habitants comme à Medéa, Blida Tipaza, Bejaïa et à l’Arebrâa Nath Itrathen, à Tizi ouzou où les pyromanes ne devaient leur survie que grâce aux forces de sécurité qui les ont conduit pour l’enquête. un autre a été a été appréhendés par les éléments de la Gendarmerie Seraidi (wilaya d’Annaba.

La Tunisie qui s’est proposée d’envoyer un canadair à l’Algérie, n’a également pas échappé au crime, fort heureusement aucune victime n’a été déplorée: « Les incendies forestiers enregistrés ces derniers temps sont pour la plupart d’origine humaine ». affirmé Zouheir Ben Salem, ingénieur principal et chef de service de de la protection des forêts et de l’entretien des équipements forestiers à la Direction Générale des forêts à l’agence officielle Tunis Afrique Presse, affirmant que « les incendies d’origine naturelle ne dépassent pas les 4% » .

Du 23 juillet au 9 août, 214 incendies, ont ravagé plus de 3146 hectares, contre 278 incendies ayant touché une superficie de 1700 Hectares, au cours de la même période de l’année dernière, sachant que la superficie globale des forêts tunisiennes s’élève à 1 million 250 mille hectares. La plupart de ces incendies sont survenus dans les gouvernorats de Béja, Jendouba, Siliana, Kairouan, Bizerte et du Kef et de Nabeul, a-t-il encore fait savoir, ajoutant que ces feux ont globalement été maîtrisés.

Les unités sécuritaires relevant du district de Ras Jbel ont arrêté un individu soupçonné d’avoir déclencher l’incendie, qui s’est déclaré plus tôt dans la journée, dans la localité de Demna (gouvernorat de Bizerte), selon ce qu’a déclaré une source sécuritaire à l’agence TAP.

Face à la multiplication de ces actes barbares des voix se sont élevées pour demander aux autorités d’inflger des sanctions exemplaires pour les auteurs des incendies. Alors que la loi tunisienne prévoit une peine allant jusqu’à 20 ans de prison pour les pyromanes, les peines en Algérie quant à elle, pourront aller très prochainement jusqu’à 30 ans de prison. la pyromanie sera classée dans la catégorie des actes terroristes. dans un virulent communiqué, le Secrétariat exécutif de la Fédération nationale des travailleurs des forêts, de l’environnement et de la nature a appelé les autorités judiciaires et sécuritaires à agir « avec une main de fer » contre les feux de forêts d’origine criminelle, qualifiant ces incendies


Considérant ces feux comme « des actes terroristes » qu’il faudra punir par des instruments « coercitifs exceptionnels », eu égard aux dégâts enregistrés (vies, biens et nature), la Fédération réclame la mise à disposition des moyens d’intervention nécessaires et le placement des zones forestières sous haute surveillance, avec la nécessité d’appliquer les mécanismes d’urgence et des risques majeurs dès le début de la campagne de lutte contre les incendies.

l’Algérie affrète deux avions bombardiers d’eau auprès de l’UE


Au dernière nouvelles, L’Algérie est parvenu à un accord commercial avec l’Union européenne (UE) pour l’affrètement de deux avions bombardiers d’eau (ABE), qui étaient en cours d’exploitation dans l’opération de lutte contre les incendies déclarés en Grèce, a indiqué mercredi un communiqué des services du Premier ministre.

« Les deux avions bombardiers d’eau seront déployés à partir de jeudi 12 août dans les wilayas où se sont déclarés des feux de forêts, et ce dans le cadre de la mobilisation de tous les moyens pour l’extinction de ces incendies », ajoute-t-on de même source.

Lire aussi :


- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img