- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Evasion hollywoodienne de prisonniers palestiniens d’une prison israélienne de haute sécurité

L’armée de l’occupation, sous le choc après l’évasion de six palestiniens, tous des leaders de la mémorable Intifada d’Al-Aqsa II, se sont évadés cette nuit vers trois heure en creusant un tunnel depuis leur cellule. « des hélicoptères et des drones participent aux opérations de recherche ». Mais pour l’heure, aucun des six hommes n’a été retrouvé.


Par Heeba Nawel


Le journal israélien Haaretz a confirmé que 6 prisonniers palestiniens ont réussi à s’échapper de la prison de Gilboa près de la ville occupée de Beyssan, à l’aube aujourd’hui, lundi, en creusant un tunnel. Cette prison est considérée comme l’une des prisons israéliennes les plus fortifiées, s’est étonné le Haaretz de la façon digne des films hollywoodiens.

« L’opération des prisonniers est un séisme sécuritaire pour  » Israël » car le mythe de l’occupation s’est construit sur l’inviolabilité sa sécurité et voilà que des prisonniers se libèrent par eux même des prison les plus fortifiée

L’occupation israélienne est en Etat d’alerte maximale et a annoncé qu’une opération de recherche à grande échelle dans la zone très peuplée des villages, des villes et près de la frontière avec le nord de la Cisjordanie. » On pense que les six ont creusé un tunnel qu’ils ont utilisé pour se libérer de la prison de Gilboa et leur évasion a été signalée vers 4 heures du matin.

L’opération d’évasion a été réalisée grace à un tunnel creusé à partir des toilettes. Les prisonniers sont parvenus à sortir en suivant la conduite d’égout jusqu’au point d’arrivée des voitures palestiniennes les attendaient pour les éloigner de la zone.

Parmi les le fugitifs on compte Zakaria al-Zubaidi, ancien commandant des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa (cellules militaires affiliées au Mouvement de libération nationale palestinien « Fatah » et membre du Conseil révolutionnaire du mouvement. Les cinq autres appartiennent au mouvement du « Jihad islamique », il s’agit de Munadel Yaqoub Nafi’at, Mohammad Qasim al-Ardah, Yaqoub Mahmoud Qadri, Ayham Fouad Kamamji et Mahmoud Abdullah al-Ardah.

Photo: Quds News Network DR

Selon le journal « Jerusalem Post », les six prisonniers étaient placés sous haute sécurité. Ils étaient accusés d’avoir commis des « actes terroristes contre les Israéliens » expurgeaient une peine à la réclusion à perpétuité. Il est à noter que certains des prisonniers fugitifs ne sont pas à leur première tentative tenté de d’évasion ce qui avait poussé la direction de la prison à les soumettre à une surveillance stricte qui diffère appliquée au autres prisonniers.

Pour rappel, la prison de Gilboa est située dans le nord d’Israël, a été construite en 2004 sous la supervision d’experts irlandais. Elle est considérée comme l’une des prisions les plus sécurisées et les mieux gardées dans le monde.

Environ 4 850 prisonniers sont détenus dans leurs prisons, dont 41 femmes, 225 enfants et 540 détenus administratifs, selon les les chiffres officiels.

Lire aussi:


- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img