Mena News, Global Views

Ethiopie: deux tentatives de coup d’Etat en 24 heures

Le chef d’état-major de l’armée éthiopienne tué lors d’une tentative de coup d’État

En Éthiopie, le chef d’état-major de l’armée ainsi que le président de la région d’Amhara ont été tués à la suite d’une tentative de coup d’État dans cette zone, selon les services du Premier ministre éthiopien cités par l’AFP.

Le chef d’état-major de l’armée éthiopienne a été abattu par son garde du corps quelques heures après une tentative de coup d’État dans l’Amhara, un État régional dont le président a également été tué, a déclaré dimanche une porte-parole du Premier ministre, citée par l’AFP.

«Plusieurs dizaines» de morts dans des affrontements inter-communautaires en Éthiopie

Celle-ci a précisé à la presse qu’un «commando de tueurs» dirigé par le chef de la sécurité de l’Amhara (nord-ouest) avait fait irruption dans une réunion samedi après-midi, blessant mortellement le président de la région Ambachew Mekonnen et un autre haut responsable. Un peu plus tard, le chef d’état-major de l’armée éthiopienne, le général Seare Mekonnen, a été tué par son garde du corps lors de ce qui semble avoir été «une attaque coordonnée», a ajouté la porte-parole.

Samedi 22 juin, le gouvernement éthiopien a affirmé qu’une tentative de «coup d’État» avait été perpétrée par un «groupe armé» dans la région autonome d’Amhara, sans toutefois donner davantage de détails.

MF/ Sputnik/AFP

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci