- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Coordination européenne: Intensifier la bataille internationale pour l’autodétermination du peuple sahraoui

Pays basque: VITORIA-GASTEIZ

La Coordination européenne s’est engagée à intensifier les actions de sensibilisation vis-à-vis de la cause sahraouie et à mobiliser l’opinion publique pour que la communauté internationale intervienne contre la violation des droits de l’Homme et le pillage des ressources au Sahara occidental occupé, ont rapportés mardi des médias sahraouis.

Réunis à Vitoria-Gasteiz, les membres de la Coordination européenne ont appelé à intensifier la bataille internationale, à mobiliser l’opinion publique pour que la communauté internationale intervienne contre la violation des droits de l’Homme et le pillage des ressources au Sahara occidental occupé par le Maroc ainsi qu’à agir pour faire respecter les résolutions de l’ONU et de l’Union africaine (UA) prévoyant le doit à l’autodétermination du peuple sahraoui, a indiqué l’agence SPS.

Intervenant lors de cette réunion préparatoire de la 44e édition de la Conférence européenne de coordination du soutien au peuple sahraoui (EUCOCO), le président de la Coordination, Pierre Galland, s’est engagé à organiser des activités sur tout le continent européen afin de mobiliser la société civile sur la question sahraouie, rappelant la « responsabilité collective » des pays européens dans le processus de décolonisation du Sahara occidental.

M.Galland a abordé, à l’occasion, les travaux d’organisation de l’EUCOCO 2019 prévue en novembre à Vitoria-Gasteiz, en présentant les avancées et les questions centrales de cette 44e édition, a ajouté SPS.

Les responsabilités de l’Espagne et de l’Union européenne dans la décolonisation du Sahara occidental seront au centre de cette importante conférence internationale de soutien au peuple sahraoui, a-t-il souligné.

Présente lors de cette réunion, la déléguée du Front Polisario en Espagne, Khira Boulahi, a invité les membres de la Coordination à prendre en compte « la nouvelle configuration européenne et à saisir les opportunités », mettent l’accent sur la nécessité de coordonner de nouvelles stratégies entre le mouvement de solidarité et les délégations du Front Polisario afin d’obtenir la participation des acteurs politiques européens.

De son côté, le ministre délégué sahraoui pour l’Europe, Mohamed Sidati, a rappelé la situation actuelle du conflit marquée par la démission de l’Envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, les manœuvres du Maroc et la bataille engagée par le Front Polisario devant les tribunaux européens pour empêcher l’exploitation illégale des ressources naturelles du peuple sahraoui.

M.Sidati a affirmé, en outre, que l’ONU travaillait à la nomination d’un nouvel envoyé spécial au Sahara occidental afin de poursuivre les efforts initiés par l’ancien président allemand pour la résolution du conflit et la tenue du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui.

A ce propos, le responsable sahraoui a précisé que « toute médiation dirigée par l’ONU entre le Maroc et le Front Polisario doit conduire à la tenue du référendum sur l’autodétermination du peuple sahraoui ».

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img