- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Bouteflika accepte de démissionner avant la fin de son mandat

Des mesures pour garantir la transition

Par Saïd OURABAH

Dans un communiqué lu à la télévision algérienne, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, annonce sa démission de son poste avant la fin de son mandat qui arrivera à échéance le 28 avril 2019.

L’annonce intervient au lendemain de la nomination des membres du nouveau gouvernement présidé par Nourredine Bedoui.

Le président Bouteflika annonce également qu’il prendra des des mesures importantes conformément aux dispositions de la constitution pour permettre le fonctionnement normal des institutions durant la période de transition qui débutera juste après sa démission.

Pour rappel, il y’a quelques jours, une déclaration du chef d’état -major Gaid Salah a appelé à l’application de l’article 102 de la constitution constatant l’inaptitude du président. Déclaration   suivie d’un communiqué plus ferme du ministère de La Défense Nationale (MDN) évoquant en plus de l’article 102, le recours à l’application des articles 7 et 8 de la constitution qui implicitement signifient la destitution de Bouteflika. La réaction de l’Armée survient aux lendemains de grandes manifestations de rue partout en Algérie, réclamant le départ du président et le changement du système en place.

En attendant de connaître la teneur des mesures dont parle le chef de l’Etat, il se dit qu’il s’agit de l’installation d’une Commission indépendante chargée de l’organisation des élections, l’ouverture du champ politique et médiatique à l’expression pluraliste et certainement d’un nouveau gouvernement de compétences sans attaches partisanes.

S.O.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img