- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Après l’Hôpital de Genève les Algériens assaillent l’Élysée par les appels téléphoniques

 

Maghreb Facts/Par:  Ahmed Zakaria AG

Quelle mouche a pu piquer les milliers d’algériens à pratiquer le harcèlement téléphonique sur l’Élysée en réaction aux positions de la France vis-à-vis de la situation insurrectionnelle que prend l’Algérie ? Ils ont vu en cette position, comme une ingérence dans les affaires internes de l’Algérie et un soutien politique au système.

Avant cette inédite action, les manifestants à Alger, comme sur tout le territoire ont exprimé leur indignation contre la position de Macron suivie de celle de son ministre des affaires étrangères, vue comme une ingérence dans les affaires internes de leur pays et un soutien au système politique algérien.

Macron avait en effet, twitté, « La jeunesse algérienne a su exprimer son espoir de changement avec dignité. La décision du Président Bouteflika ouvre une nouvelle page pour la démocratie algérienne. Nous serons aux côtés des Algériens dans cette période nouvelle, avec amitié et avec respect. »

Mais visiblement les pancartes n’ont pas suffi à certains algériens qui sont passés aux appels téléphoniques. Plusieurs pages sur les réseaux sociaux partagent en continu, les coordonnées téléphoniques et les adresses électroniques de l’Élysée et de président français Emmanuel Macron, invitant les internautes algériens à les contacter pour dire « STOP à l’ingérence et au Soutien de Bouteflika et la Mafia au pouvoir ».

Après l’établissement hospitalier de Genève (HUG) qui avait été pris d’assaut par les Algériens durant le séjour médical du Président Abdelaziz Bouteflika en Suisse, c’est au tour de la Présidence de la République française, l’Élysée, d’être la cible de nombreux appels téléphoniques et de messages électroniques d’Algériens.

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img