Mena News, Global Views

Algérie: Levée de la procédure de contrôle judiciaire à l’encontre de Me Salah Debbouz

L’avocat Me Salah Debbouz vient de bénéficier de la levée de la procédure de contrôle judiciaire auquel il était soumis depuis le 8 avril dernier, a appris mercredi l’APS de source proche du tribunal de Ghardaïa.

Cette levée de la procédure de contrôle judiciaire, imposée par le tribunal de Ghardaïa, intervient suite à l’étude du dossier de poursuite judiciaire à l’encontre de Me Salah Debbouz, en vue de sa programmation en audience plénière prochainement devant le tribunal de Ghardaïa, précise la source.

Me Salah Debbouz a été mis sous contrôle judiciaire suite à un mandat d’amener ordonné par le parquet du tribunal de Ghardaïa à l’encontre de l’avocat, qui n’a pas déféré à des convocations émanant de cette instance judiciaire.

Le mis en cause, qui a été appréhendé à Alger puis acheminé vers Ghardaïa, a bénéficié d’une relaxe immédiatement après sa présentation devant l’instance judiciaire et soumis à un contrôle judiciaire pour une affaire liée à ses « déclarations et publications faites sur les réseaux sociaux et ses propos dans quelques villes du pays concernant un procès en première instance d’homicide volontaire ciblant un notable de Ghardaïa qui s’est déroulé en mars dernier », rappelle la source.

L’avocat et défenseur des droits de l’Homme Salah Debbouz est poursuivi également dans une affaire qui remonte à la période d’emprisonnement du docteur feu Kamel Eddine Fekhar, dans laquelle il est accusé d’introduction d’objets interdits dans un établissement pénitentiaire.

Selon la même source, la date du procès de l’affaire Me Debbouz sera programmée en septembre prochain.

Maghrebfacts/ sources : APS

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci