- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Algérie: les services de sécurité déjoue un attentat terroriste dans la capitale

L’engin explosif devait être utilisé pour perpétrer un attentat criminel à Alger. il a été localisé et désamorcé, le lundi 02 mars 2021, par un groupe d’intervention spéciale de l’ANP dépêché sur les lieux.


Les services de sécurité du ministère de la Défense nationale ont pu contrecarrer un attentat terroriste dans la capitale hier, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Le communiqué, dont Maghrebfacts détient une copie, précise que « dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en exploitant les informations, les services de sécurité du ministère de la Défense nationale sont parvenus, cette semaine, à démanteler un réseau de trois (03) éléments de soutien à un groupe terroriste opérant dans les monts Tipasa Un des détenus de ce réseau a transporté une bombe artisanale et l’a placée dans un endroit précis à la périphérie de la commune d’eucalyptus à Alger« .

Cet engin explosif, ajoute le même communiqué, devait être utilisé pour perpétrer un attentat criminel à Alger. il a été localisé et désamorcé, le lundi 02 mars 2021, par un groupe d’intervention spéciale de l’ANP dépêché sur les lieux.

Dans le sur du pays un détachement de l’Armée nationale a capturé le terroriste dénommé Okbaoui Abdi, tristement connu sous Abdi Ould Barka, à Bordj Badji Mokhtar en 6e Région militaire. Ledit terroriste avait rallié, en 2016, l’une des organisations terroristes activant au Sahel », est-il précisé dans le bilan périodique du ministère de la défense nationale.

Le long de la bande frontalière de Bordj Badji Mokhtar, un autre détachement de l’ANP a découvert, suite à une opération de fouille et de recherche a découvert, « une cache d’armes et de munitions contenant (02) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, (03) chargeurs de munitions, (03) roquettes antichar RPG-2, (03) roquettes antipersonnel RPG-2, (01) grenade antipersonnel FLG, ainsi que (136) balles, alors qu’un autre lot de (2485) balles de différents calibres a été également saisi à In Aménas ».

En outre, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée visant à venir à bout du fléau du narcotrafi, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes régions militaires, « (49) narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à (12) quintaux et (14) kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc ».

Détaillant les opérations menées dans la dynamique des efforts visant à asseoir la sécurité et la sérénité sur l’ensemble du territoire national, le bilan fait état de l’arrestation par des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières, de « 15 narcotrafiquants » et la saisie de « (11) quintaux et (47) kilogrammes de kif traité » lors d’opérations distinctes au niveau des territoires des 2e et 3e Régions militaires.



« Trente-quatre (34) narcotrafiquants ont été appréhendés et (67) kilogrammes de la même substance, ainsi que (113092) comprimés psychotropes et (150) grammes de cocaïne ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres Régions militaires », ajoute le bilan.


Par ailleurs, des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar, « (63) individus et saisi (06) véhicules, (69) groupes électrogènes, (46) marteaux piqueurs, (03) détecteurs de métaux, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite ».

Lors d’opérations distinctes menées à Tindouf, Biskra, Ghardaïa, Bejaïa, Oum El Bouaghi, Nâama et Saïda, « (13) autres individus ont été arrêtés, et (06) fusils de chasse, (01) pistolet automatique, (9780) unités de tabacs, (5177) unités de différentes boissons et (977) smartphones ont été saisis ».

De même, « des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à (12372) litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Tindouf et Djanet ».

Les résultats de ces opérations « dénotent du haut professionnalisme et de l’engagement indéfectible de nos Forces armées à préserver et prémunir notre pays contre toute forme de menaces sécuritaires et fléaux connexes », estime le ministère de la Défense nationale (MDN).

Source: communiqué Ministère de la défense nationale

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img