Mena News, Global Views

Ahmed Gaid Salah l’a encore réaffirmé : Il y’ a une grande « confiance entre le peuple et l’armée »

Le vice-ministre de la Défense nationale et chef d’État-Major de l’ANP (Armée nationale populaire), le général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, a une nouvelle fois insisté sur la relation de confiance et de cohésion entre le peuple algérien et son armée, dans un discours prononcé hier mercredi lors de sa visite à l’École supérieure de guerre.

« Je ne me lasserai jamais de souligner la grandiose relation et la confiance qui lient le peuple algérien à l’armée », a déclaré le chef de l’état-major de l’ANP.

Le général de Corps d’Armée, a également souligné à cette occasion, que la « sécurité, la souveraineté et la stabilité de l’Algérie » ainsi que « l’unité de son peuple et de son territoire » sont au cœur des préoccupations de l’ANP.

La force de l’ANP dérange les « ennemis de l’extérieur et de l’intérieur » de l’Algérie, ajoutant que le peuple algérien « ne craint pas les crises et saura comment s’y comporter ».

Il y’a quelques jour, le général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, lors d’un discours prononcé à l’école préparatoire aux études d’ingéniorat de la 1ère région militaire, que « l’Algérie est chanceuse de son peuple et l’armée est chanceuse de son peuple. Le peuple a conscience des défis d’un monde sans pitié ».

Les sorties de Gaid Salah, de plus en plus nombreuse, font suite à une crise politique sans précédent, depuis les événements de la décennie sanglante des années quatre vingt dix, qui voit des millions d’Algériens sortir dans la rue pour contester le règne du président Abdelaziz Bouteflika et de ses clientèles sur le pays depuis vingt ans.  

 

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci