- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

71ème anniversaire de la Nakba

Des milliers de manifestants pour la « marche du retour »

Dans le cadre de la journée de commémoration de la « Nakba » (« catastrophe » en arabe) – qui marque l’expulsion de 800 000 Palestiniens de leurs terres lors de la création de l’Etat d’Israël – le 15 mai 2019, voici quelques outils pour sensibiliser et interpeller sur la question des réfugiés palestiniens.

71ème anniversaire de la Nakba

“La lutte du peuple palestinien pour l’autodétermination, l’indépendance et la dignité, qui dure depuis des décennies, se heurte à de nombreux obstacles, notamment la poursuite de l’occupation militaire du territoire palestinien ; la poursuite des violences et de l’incitation à la violence ; la poursuite de l’implantation et de l’expansion des colonies de peuplement ; les profondes incertitudes liées au processus de paix ; la détérioration de la situation humanitaire et économique, en particulier dans la bande de Gaza.”

 António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

« La Nakba (catastrophe) n’est pas un évènement, mais un processus qui continue aujourd’hui : l’expulsion des Palestiniens de leur terre. « 

La Nakba, l’expulsion de plus de 700 000 palestiniens de leur terre et de leurs villages par les troupes sionistes, est absente ou déformée dans les ouvrages scolaires français.

Les ouvrages scolaires la plupart du temps, ne donnent même pas l’exposé des thèses contradictoires pour adopter les thèses sionistes. le mot Nakba est un mot tabou …

Des milliers de Palestiniens pour la « Marche du retour« 

Le 11 décembre 1948 dans sa résolution 194 l’assemblée générale de l’ONU décide qu’il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent, de rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible …

Plus de 300 Palestiniens tués par l’armée d’occupation en 2018

Trois cent douze (312) Palestiniens ont été tués en 2018 par les forces d’occupation israéliennes, dont 57 enfants et 3 femmes, alors que l’occupation détient toujours les corps de 15 martyrs, a révélé lundi le Bureau central de la statistique de Palestine (PCBS).

Dans un rapport publié à l’occasion du 71è anniversaire de la Nakba, qui intervient le 15 mai, le PCBS précise que le nombre de Palestiniens blessés en 2018 par l’armée israélienne a atteint 29.600, dont 16.800 dans la bande de Ghaza, notant que 9.520 Palestiniens ont été blessés pendant leur participation aux marches du retour déclenchées le 30 mars en commémoration de la journée de la Terre, dont 800 enfants, 283 femmes et 163 ambulanciers.

Par ailleurs, les martyrs palestiniens et arabes tués depuis 1948 jusqu’à présent a atteint environ 100.000, détaille le rapport, précisant que 1.000.000 de Palestiniens ont été arrêtés depuis 1967.

Synthèse MaghrebFacts

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img