- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Maghrebfacts/ Agences 

Quatre manifestants ont été tués et des dizaines d’autres blessés lors d’affrontements entre manifestants et forces de police à Jisr al-Ahrar et dans la région d’al-Senak, dans la capitale irakienne, Bagdad, a déclaré un correspondant cité par des activistes ce mercredi.

Les militants du mouvement de protestation ont déclaré que les affrontements entre manifestants et les forces de sécurité avaient également entraîné de nombreux cas d’étouffement, causés par  l’usage des bombes lacrymogènes utilisées par la police.

Un peu plus tôt dans la journée, l’Agence France-Presse a cité des sources locales de sécurité et des informations médicales selon lesquelles deux manifestants auraient été abattus à la cloche d’Ahrar à Bagdad, au milieu des manifestations en cours dans la capitale irakienne. Certains parlent de sniper parsemés un peu partout ciblant les manifestants afin d’attiser la violence et le Chaos échapant à tout contrôle

par ailleurs, de nouvelles manifestations, aujourd’hui, dans les provinces de Bassorah, Dhi Qar, Muthanna et Diwaniyah, en Iraq, parallèlement aux sit-in qui se poursuivent à Najaf, Babylone et Karbala.

Depuis début octobre, Bagdad et les provinces du sud de l’Irak assistent à des manifestations de masse réclamant le renversement du régime et des réformes de grande envergure.

le 4 Novembre des affrontement autour de Jisr Al-Ahrar avait déjà fait 5 morts et plisueurs blessés comme le montre cette vidéo.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img