Mena News, Global Views

Vidéo: Des morts et des blessés, les manifestations en Irak tournent au carnage

Par Nesma Adil

120 blessés, certains étouffés par des tirs de gaz lacrymogène et des balles réelles. Les affrontements entre des manifestants et les forces de sécurité irakiennes devant le port de Umm Qasr, dans la province de Bassorah, dans le sud de l’Irak, ont été particulièrement violents ce samedi.

La capitale irakienne Bagdad et plusieurs provinces du centre et du sud assistent à une vague de manifestations de masse au cours desquelles des manifestants demandent le changement du gouvernement.  A l’instar des libanais, les jeunes irakiens exigent le départ de tout le personnel politique corrompu,  mais surtout mettre fin au système politique basé sur le partage inter-sectaire.   Ces manifestations ont été particulièrement réprimé et ont fait  des dizaines de mort et des blessés, aussi bien dans les rangs des manifestant que les forces de l’ordre.

Le Bilan de ses affrontements demeure ouvert  puisque les affrontement ne sont pas prêts de s’arrêter.  En outre plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer les agissement de certains cercles irakiens et étrangers qui poussent la situation au pourrissement   .

https://www.youtube.com/watch?v=YVsDqP2Ox4A

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci