- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

Offensive diplomatique Algérienne en Libye

TRIPOLI- Le Premier ministre libyen Abdelhamid Dbeibah a reçu lundi, à Tripoli, les ministres algériens des Affaires étrangères et de l’Intérieur, Sabri Boukadoum et Kamel Beldjoud qui conduisent une importante délégation jamais déployée en Libye depuis le début de la crise. En plus des questions sécuritaires, l’Algérie compte aussi prendre part à la reconstruction de la Libye dévastée par 10 ans de guerre


Synthèse Maghrebfacts/APS


Pour la délégation algérienne cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour améliorer les relations bilatérales entre les « deux pays frères » et apporter un soutien aux parties libyennes face aux défis actuels, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de la feuille de route pour assurer un et une solution globale à la crise. Poure rappel, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait exprimé Auparavant, la volonté de l’Algérie d’aider la Libye dans certains domaines, tels que l’électricité, les hôpitaux et l’éducation.

Il a été question lors de cette entrevue de « l’intensification de la coordination et des consultations politiques (entre les deux pays) autour de différentes questions d’intérêt commun », indique un communiqué du gouvernement libyen.

Les deux parties sont tombées d’accord sur la nécessité de « la poursuite de la coopération et des consultations afin de faire face aux dangers qui menacent la région, à l’image du terrorisme, du crime organisé transfrontaliers, du trafic de stupéfiants, de la contrebande d’armes et de l’immigration clandestine », précise le communiqué.


Il a été également décidé lors de cette rencontre d’accorder la priorité aux réunions de préparation de la 14ème session de la haute commission mixte.

Le communiqué informe, en outre, que la Libye compte œuvrer en vue de « réactiver l’Union maghrébine et appeler à une réunion des ministres des Affaires étrangères » maghrébins.

Dans le cadre de leur visite de travail en Libye, MM. Boukadoum et Beldjoud ont rencontré de hauts responsables libyens dont le président du Conseil présidentiel, Mohamed El Manfi et deux membres du Conseil présidentiel, Moussa El Kouni et Abdallah Ellafi. Ils ont également été reçus par le président du Haut Conseil de l’Etat, Khaled El Mechri.

L’Algérie avait exprimé sa satisfaction quand a la fluidité de la transition qui a donné naissance au nouveau gouvernement d’unité nationale libyen, dirigé par Abd al-Hamid al-Dabaiba, et le nouveau président du Conseil de la présidence, Muhammad al-Manfi. Dès lors la partie algérienne assure qu’elle n’hesitera pas à ouvrer pour aider les libyens à chaque fois qu’il manifeste le besoin.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img