Mena News, Global Views

Mouvement dans le corps des Procureurs généraux

Source : APS

ALGER – Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a procédé, jeudi à un mouvement, dans le corps des Procureurs généraux près 32 Cours de justice, indique un communiqué de la Présidence de la République.

« Conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, le chef de l’Etat a procédé, ce jour, a un mouvement dans le corps des Procureurs généraux près 32 Cours de justice au niveau national, portant les nominations de Messieurs:

  1. Boughaba Ahmed Amine, en qualité de Procureur général de la Cour de Chlef.
  2. Tahir Hamid, en qualité de Procureur général de la Cour de Laghouat.
  3. Belatra Abdelkader, procureur général de la Cour d’Oum El Bouaghi.
  4. Zerdazi Fayçal, en qualité de Procureur général de la Cour de Batna.
  5. Allèche Mouloud, en qualité de Procureur général de la Cour de Bejaia.
  6. Bouriche Nour Essadate, en qualité de Procureur général de la Cour de Biskra.
  7. Cherouine Annabi, en qualité de Procureur général de la Cour de Béchar.
  8. Djaad Cherif, en qualité de Procureur général de la Cour de Blida.
  9. Laazizi Mohamed Tayeb, en qualité de Procureur général de la Cour de Bouira.
  10. Bensalah Ali, en qualité de Procureur général de la Cour de Tlemcen.
  11. Belhadj Abdelhamid, en qualité de Procureur général de la Cour de Tiaret.
  12. Amrouche Abdelkader, en qualité de Procureur général de la Cour de Tizi-Ouzou.
  13. Sid Ahmed Merrad, en qualité de Procureur général de la Cour d’Alger.
  14. Belmouloud Yahia, en qualité de Procureur général de la Cour de Jijel.
  15. Djebari Abdelmadjid, en qualité de Procureur général de la Cour de Sétif.
  16. Guessar Mohamed, en qualité de Procureur général de la Cour de Saida.
  17. Kebir Fethi Ahmed, en qualité de Procureur général de la Cour de Skikda.
  18. Ghazali Kamel, en qualité de Procureur général de la Cour de Annaba.
  19. Koussa Karim, en qualité de Procureur général de la Cour de Guelma.
  20. Boudjemaa Lotfi, en qualité de Procureur général de la Cour de Constantine.
  21. Belmhidi Lenouar, en qualité de Procureur général de la Cour de Mostaganem.
  22. Mahboubi Noureddine, en qualité de Procureur général de la Cour de Mascara.
  23. Reguaz Mohamed, en qualité de Procureur général de la Cour d’Oran.
  24. Hadli Ali, en qualité de Procureur général de la Cour de Bordj Bou Arreridj.
  25. Lounici Reda, en qualité de Procureur général de la Cour de Boumerdès.
  26. Djadi Abdelkrim, en qualité de Procureur général de la Cour d’El Tarf.
  27. Kaci Abdenour, en qualité de Procureur général de la Cour de Tissemsilt.
  28. Kerboub Mohamed, en qualité de Procureur général de la Cour de Tipaza.
  29. Zemmouri Mehdi, en qualité de Procureur général de la Cour de Mila.
  30. Boudane Nacereddine, en qualité de Procureur général de la Cour de Ain Defla.
  31. Sekki Ammar, en qualité de Procureur général de la Cour de Ghardaïa.
  32. Kadri Mimoune, en qualité de Procureur général de la Cour de Relizane.
- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci