Mena News, Global Views

L’armée algérienne aurait intégré le radar chinois anti-furtivité après le russe Rezonans-NE3 

L’armée de l’air algérienne vient de doter son système de détection d’un nouveau radar de fabrication chinoise ayant les capacités de détecter les avions furtifs et de localiser les satellites de basse altitude, informe le site Menadefense.

Auparavant, l’armée algérienne avait acquis le radar russe Rezonans-NE3 de mêmes capacités. Selon le site d’information militaire algérien Menadefense, l’Armée nationale populaire (ANP) a renforcé ses capacités de défense anti-aériennes en intégrant un radar de fabrication chinoise capable de détecter avions furtifs et satellites.

Menadefense indique que depuis 2017, la Chine propose à ses alliés le radar 609 (YLC-8B) du géant de l’armement China Electronics Technology Group (CETC), que l’ANP a récemment intégré à son système de défense anti-aérien.

D’après la même source, le 609 (YLC-8B) est un radar 3D transhorizon. Il a la capacité de détecter des avions furtifs à plus de 300 kilomètres, comme le F22 américain (340 kilomètres) et les aéronefs classiques à plus de 550 kilomètres. Le radar a également la capacité de détecter les satellites en orbite basse, comme ceux utilisés pour l’observation.

Le YLC-8B est un radar disposant d’une antenne à balayage électronique passive (PESA) de 1.800 modules sur la bande des Ultra hautes fréquences (UHF), qui couvre mécaniquement 360°. Il peut être déployé par une équipe de six personnes en moins de 30 minutes, précise Menadefense. Auparavant, l’armée de l’air algérienne avait également acquis et déployé le nouveau radar transhorizon russe Rezonans-NE3, rapporte le site Nouvel ordre de stratégies de défense. Ce radar est capable de détecter les avions et les missiles de croisières furtifs, avait alors expliqué le média.

​Le Rezonans-NE3 a la capacité de neutraliser la furtivité et permet donc de détecter les appareils furtifs comme le F-22 et F-35, ainsi que les missiles de croisière furtifs, avait-il précisé.

D’autres spécialistes estiment que ces radars chinois et russes, sont capables de détecter également, les drones qui volent à très hautes attitude avant même d’approcher les l’espace aérien du pays.

Sources : Sputnik et agences

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci