- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

L’ambassade de France dément les rumeurs sur la suspension de visas pour les Algériens

Par : Nesma Adil

Fausse est l’information relative à une «suspension de délivrance de visas pour les Algériens par l’ambassade de France»  Cette rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et rapportée par une presse qui se rabat sur les pages Facebook à défaut des articles pré-fait dans les bureaux de l’action psychologique de l’ancien DRS. Le clan a depuis des mois, pris des coups durs et tente  tout pour  dévier le mouvement de revendication et maintenir le pays dans l’étape de non-action ce qui lui permettra de reprendre  son souffle.

Alors que beaucoup d’algériens ayant des liens familiaux, des rendez-vous d’affaires ou médicaux  sur l’autre rive, commençaient à s’inquiéter, l’ambassade de France a réagit en fin de journée, dénonçant «information mensongère et farfelue». La chancellerie a précisé  que « les consulats à Alger, Oran et Annaba n’avaient point suspendu la délivrance de ce document». Contrairement à ce qui s’est repris par la certaines presse en se ressourçant des pages Facebook.

L’ambassade de France en Algérie rejette les informations qui ont « fait surface récemment sur une suspension de la délivrance de visas aux Algériens», est-il indiqué dans un communiqué de presse du consul général.

«En réponse à une information mensongère et farfelue, le consul général de France à Alger dément formellement les propos qui lui sont prêtés et confirme que les consulats généraux d’Alger, Oran et Annaba n’ont pas suspendu la délivrance des visas aux ressortissants algériens», a-t-il affirmé.

Une information évoquant la suspension de la délivrance de visas aux Algériens est apparue sur le site Observ’Algérie, puis relayée sur les réseaux sociaux. Le média a affirmé avoir appris «en exclusivité» romanesque , que le consul général de France en Algérie avait décidé de suspendre la délivrance de visas, mais les informations ne devraient pas être divulguées «pour éviter des pertes financières» importantes. De même, les «craintes du consul d’une opération de boycott des demandes de visas vers la France» ont été évoquées.

Le nombre de visas octroyés à des Algériens a fortement baissé en 2018 par rapport à 2017. Quelque 297.104 visas ont été délivrés en 2018, contre 413.976 en 2017, selon le ministère de l’Intérieur.

Pour autant, les Algériens bénéficient d’un régime particulier pour les titres de séjour. Leur entrée en France est par exemple «facilitée par l’absence d’exigence de visa de long séjour pour la délivrance de titres de séjour aux conjoints et parents de Français» et ils «peuvent accéder plus rapidement que les ressortissants d’autres États à la délivrance d’un titre de séjour valable 10 ans», selon la même source

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img