- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

France:Le chauffards était-il algérien? la fête pour les fennecs tourne au drame

Par Ahmed Zakaria

Certains médias français essayent de lier un accident de la circulation avec les liesses pour la victoire des Fennecs. Ces mêmes médias ne ratent jamais une occasion en usant des mêmes veilles méthode pour semer la discorde et la haine. Au fil du temps, ils ne trouvent pas grand écho. Même la météo en est parfois victime, lorsqu’ils doivent faire la réclame pour booster les vente de Mr bricolage le dimanche. Cette triste vérité ne dédouane aucun cas, certains jeunes de leur responsabilité des scènes de violence tout aussi condamnables.

Qui dit que la connerie ne tue pas ? Alors que la fête de la victoire des verts contre la Côte d’Ivoire a viré à de violentes scènes de pillage au Champs Elysée à Paris, un drame est souvenu à Montpellier provoquant une indignation unanime en France. Une mère de famille a été percutée mortellement par une voiture.

Des sources proches du dossier font savoir que la mère de famille enceinte, est morte sur le coup tandis que que son bébé d’un an est gravement blessé. Son pronostic vital est engagé. Sa fille âgée de 17 ans, souffre de fractures des membres inférieurs. La police a affirmé que le conducteur âgé de 21 a été interpellé et placé en garde à vue. Il sera jugé pour homicide involontaire avec des faits aggravant.

Dans la soirée de jeudi les jeunes algériens et tunisiens fêtaient joyeusement et sans grand débordements, jusqu’aux environ de 23 h. des scènes de violence ont marqué cette fêtes et ont vite tourné à la casse et au pillage des magasins des Champs Elysée, un des hauts lieux touristiques cher aux français. Deux magasins situés à proximité des Champs-Elysées à Paris ont été  pillés tandis que plusieurs autres biens ont été saccagés par quelques dizaines de jeunes déchaînés. Sur l’ensemble du territoire, 74 personnes ont été interpellées,  selon le ministère de l’Intérieur. Mr Castaner le Ministre de l’intérieur a qualifié d’«inacceptables» les violences survenues en marge de la victoire de l’équipe de football d’Algérie à la CAN.

Le chauffard était-il algérien ?

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux pourrait encore une fois, attiser les passions des amateurs des polémiques communautaristes à la française.  « Le chauffard qui a tué cette mère de 42 ans et grièvement blessé un bébé d’un an et blessé une ado de 17 ans, n’est pas lié au match Algérie-Côte d’Ivoire. Il n’est pas algérien. Il s’agit d’un franco-marocain (21 ans) qui roulait à 140 km/h près du stade de la Mosson à Montpellier. Un tragique accident de la circulation. Rien à voir avec la liesse des supporters algériens ». A précisé En direct de Montpellier, le journaliste Jean-Luc Thomas de Cnews, qui a contacté la maman du chauffard.

 

 Le parti de Marine Le Pen demande l’interdiction des Champs Elysée aux supporters algériens

Ce n’est pas la première fois que les jeunes maghrébins, notamment issus de l’immigration, prennent d’assaut les rues parisiennes où celles des autres villes, telles que Lilles, Marseille ou Montpelier pour fêter les victoires de l’équipe de France ou celles de leurs pays d’origine.  Cela provoque aussi bien l’indignation des extrémistes français que la sympathie de Monsieur ou Mme tout le monde. Mais il semble que le drame irresponsable et inadmissible qui a mis en émoi a crée l’unanimité chez la classe politique française qui a condamné fermement les violences. Pas que cela, il a même donné du fil à retordre pour l’extrême droite. Le Rassemblement national (RN) dirigé par Marine Le Pen, a demandé au gouvernement d’interdire l’accès aux Champs-Elysées le 14 juillet alors que les Fennecs affronteront le Nigeria pour une place en finale.Le RN a estimé ce 12 juillet que ces incidents exprimaient «un rejet de la France». «Loin de n’être que des manifestations de joie de simples amateurs de football comme le décrivent la plupart des commentateurs, il s’agit de véritables démonstrations de force dont l’objectif est de signifier ostensiblement une présence massive et un rejet de la France», a ainsi souligné Jordan Bardella, le vice-président du RN, dans un communiqué publié sur le site du parti.

 

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img