Mena News, Global Views

En 2 ans Akon a fait plus pour l’Afrique, que toutes les ONG présentes depuis 30 ans.

De nos jours, plus de 600 millions d’Africains vivent encore sans accès à l’électricité, tandis que des personnes meurent chaque année après avoir inhalée des gaz toxiques résultant d’incendies provoqués par l’éclairage des maisons.Partant du constat que l’accès à l’électricité constitue l’un des éléments clefs pour améliorer la qualité de vie des Africains, Akon le célèbre rappeur a décidé d’intervenir en créant sa propre association: Akon Lighting Africa.

 

Le rappeur accompagné de ses deux co-fondateurs, Thiong Niang, militant politique sénégalais et Samba Bathily, entrepreneur malien et PDG de la société d’énergie solaire Solektra International, ont jugé que les communautés rurales africaines avaient besoin d’énergies renouvelables, fournies par des professionnels africains pleinement qualifiés.

 

L’objectif était alors d’initier la renaissance énergétique de l’Afrique en faisant du continent le foyer d’une industrie mondiale de l’énergie solaire.

 

Selon l’organisme caritatif Akon Lighting Africa, un nombre important d’installations solaires de qualité, notamment des lampadaires, des kits individuels et des kits domestiques, ont été mis en place dans 14 pays africains, grâce à un modèle de partenariat privé-public et un réseau de partenariat bien ficelé (comme SOLEKTRA INT, SUMEC et NARI).

Les résultats positifs observés depuis le début du projet attestent qu’une présence locale ainsi que des solutions pratiques sont essentielles pour résoudre les enjeux énergétiques du continent africain. Les énormes changement effectués par un seul groupe sont juste inespérés et semblent remettre en question l’action des autres groupes présents avant l’arrivée d’Akon Lighting Africa.

Pour financer son programme, Akon et ses associés ont pris en charge la dette et les responsabilités qui pesaient sur le continent. Le projet a été pré-payé grâce à une ligne de crédit d’un milliard de dollars et financé par des partenaires internationaux tels que le China Jiangsu International Group et la banque africaine Ecobank.

source: afropreneuriat.net

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci