Mena News, Global Views

Deux neveux du chef du GIA Antar Zouabri arrêtés pour narcotrafic

Les deux neveux du tristement célèbre chef de la GIA (Groupe islamique armé), qui a mis l’Algérie à sang et à feu pendant les années 90, ont été arrêtés par la gendarmerie algérienne pour trafic de drogue.

Il s’agit en l’occurrence des nommés « Zouabri Mohamed Amine » et « Zouabri Sif Eddine », fils du terroriste abattu « Zouabri Ali » frère du terroriste criminel abattu « Antar Zouabri »

Selon le communiqué de la gendarmerie national, les deux narcotrafiquants ont été appréhendés suite à un assaut menés par ses éléments de la brigade de Sidi-Moussa, près de l’Alger la capitale.

36 kilos de drogue a été saisie en leur procession. L’enquête se poursuit nous affirme-t-on « les deux interpellés auront certainement plein de choses à révéler sur le mode opératoire de leur filière, dont l’organisation ne doit pas être différente de celle de l’organisation terroriste, GIA, dans laquelle ils ont grandi » L’opération s’est, également, soldée par la saisie d’un véhicule touristique et de cinq (05)  téléphones portables.

Lors d’opérations distinctes menées à Oran et Tlemcen, les forces des Garde-côtes et la gendarmerie ont saisi 67,115 kilogrammes de kif traité et de la cocaïne et ont arrêté quatre 04 narcotrafiquants.

Par ailleurs, Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l’Armée

Nationale Populaire ont arrêté, le 08 juin dernier à Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam à l’extrême sud du pays, douze orpailleurs et saisi trois camions, un  détecteur de métaux, cinq groupes électrogènes, quatre marteaux piqueurs et 900 grammes de TNT.

 

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci