Mena News, Global Views

Elections présidentielles du 4 juillet: Deux candidats ont déposé leur dossier auprès du Conseil constitutionnel

 Deux candidats à l’élection présidentielle ont déposé leur dossier de candidature auprès du Conseil constitutionnel avant l’expiration du délai légal (samedi à minuit) ouvrant ainsi la voie au Conseil de statuer sur leur validité dans un délai de 10 jours.

« Après expiration du délai légal de dépôt des candidatures, fixé au 25 mai 2019 à minuit, en prévision de la présidentielle du 4 juillet 2019, le Conseil constitutionnel a enregistré le dépôt de deux dossiers le 25 mai 2019 auprès de son secrétariat général », a annoncé le Conseil constitutionnel dans un communiqué.

Il s’agit seulement de deux candidats indépendants, à savoir Abdelhakim Hamadi et Hamid Touahri, sur total de 77 personnes ayant retiré les lettres d’intention auprès du ministère de l’Intérieur, dont trois chefs de partis.

Sur les 77 lettres d’intention déposées, 74 émanent de candidats libres et trois candidatures de partis politiques, à savoir l’Alliance nationale républicaine (ANR), le Front El Moustakbel (FM) et le Front algérien pour le développement, liberté et équité (FADLE).

Toutefois, l’ANR et le Front El-Moustakbal ont annoncé samedi leur décision de suspendre leur participation à cette élection jusqu’à « la réunion des conditions nécessaires à la réussite de cette échéance électorale décisive ».

Le Conseil constitutionnel doit, à présent, statuer sur la validité de ces candidatures par décision, dans un délai de 10 jours francs, à compter de la date de dépôt de la déclaration de candidature, conformément à la loi organique portant régime électoral. »

Sources:APS

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

Dernières nouvelles

Sommet africain sur les engrais et la santé des sols: adoption de la proposition de l’Algérie pour soutenir les producteurs de gaz

Pour l'Algérie qui, depuis 3 ans réalisé un band gigantesque vers la sécurité alimentaire à travers l'intensification de la production de produits stratégique et la réalisation de projets d'envergure tournés vers le continent, il est temps pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. L'approche algérienne pour économie africaine intégré repose sur les ressources dont dispose le continent et gage de sa souveraineté. le sol, le gaz, l'eau et les minerais. cette approche semble avoir fait son chemin pour qu'aucune raison ne saurait justifier que l’Afrique soit une région importatrice nette de sa nourriture, avec une facture dépassant les 35 milliards de Dollar/an.

incontournable

Plus d'articles comme celui-ci