- Publicité -spot_img

Toute l'Actualité  Nord-Africaine

L’Algérie estime que « La situation en Palestine ne tolère plus les discours d’éloge détachés de la réalité

NEW YORK- La Mission permanente de l’Algérie auprès de l’Onu a renouvelé son appel à l’adresse de la Mission permanente d’observation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) auprès de l’ONU à New York pour tenir une réunion du Comité d’El Qods en vue d’examiner la situation dramatique que vit la population d’El Qods. La représentation Algérienne n’a pas manqué de marquer son étonnement sur l’inaction de ce comité présidé par le Roi Mohamed VI, qui ne s’est réuni que deux fois en plus vingt ans,
MF

MahgrebFacts | APS


Faisant référence à sa note verbale du 15 avril 2022, la Mission algérienne a relevé que la situation dramatique à El Qods, notamment dans la mosquée d’El Aqsa, ne tolère plus la poursuite des discours d’éloge détachés de la réalité, d’autant que le communiqué de l’OCI appelle à mettre en avant « le rôle important accompli par le Comité d’El Qods sous la présidence du roi du Maroc, Mohamed VI. »

Ceci intervient au moment où tout un chacun sait que ce Comité, créé en 1975, a tenu uniquement deux réunions au cours des 20 dernières années, dont la dernière remonte à 2014.

Consciente de la gravité de la situation prévalant actuellement dans la ville d’El Qods où le peuple palestinien frère est victime de graves violations des droits de l’homme par les forces d’occupation, la Mission permanente de l’Algérie a appelé à une réunion du Comité d’El Qods dans les plus brefs délais afin d’accomplir ses missions et réaliser les objectifs pour lesquels il a été créé.

Soulignant que « la question fondamentale et cruciale est d’appeler à une réunion du Comité d’El Qods », la mission algérienne a fait remarquer que « toute autre démarche entreprise ne mérite aucun commentaire ou débat, et se veut une simple manœuvre et des tentatives pour tromper l’opinion publique musulmane et internationale, une fuite en avant et une vaine tentative de se dérober de la responsabilité envers la cause palestinienne ».

La Délégation algérienne a appelé la mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à généraliser cette note verbale à l’ensemble des Missions permanentes des pays membres à l’OCI auprès de l’ONU à New York.

La Mission permanente de la République Algérienne Démocratique et Populaire saisit cette occasion pour exprimer à la Mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à New York, les assurances de sa très haute considération.

- Publicité -spot_img

Articles Populaires

- Publicité -spot_img